Candide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1308 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Texte n°1
Molière (1622-1673) est une dramaturge français, comédien, directeur de troupe. Il crée l’illustre théâtre qui est d’abord itinérant puis il se fixe au palais royal. Il compose de nombreuses pièces, de nombreuses comédies ; L’école des féminins, Don Juan, La misanthrope. Avec Tartuffe, il aborde le thème délicat de la religion à travers un personnage calculateur et intéressé. Dans lascène d’exportation nous assistons au départ tumultueux de Mme Pernelle. Nous verrons comment cette scène d’exposition permet aux spectateurs de découvrir les personnages et l’intrigue. Dans un premier axe de lecture nous étudierons les différents procédés du comique (I.) de a) caractère, b) langage, c) situation employé par l’auteur. Dans un second axe de lecture nous analyserons la scissionfamiliale (II.) : a) le clan favorable à Tartuffe puis b) ses opposants.

I. b) Dans cette scène d’exposition apparaît Mme Pernelle, la mère d’Orgon. Elle est un personnage prédominant comme le révèle ses longues répliques. Parallèlement, alors que nous sommes en début de pièce, elle s’apprête à quitter les lieux. Elle déserte la maison familiale et c’est l’occasion pour elle d’exprimer avecvéhémence son opinion sur chaque membre de la famille. «  Ma terre, mon fils, sa sœur… ». Elle est immédiatement disqualifiée par Molière puisqu’elle incarne l’aveuglement d’une génération dépassée. Elle s’exprime avec autoritarisme dans des réplique à l’impératif «  allons ? Laissez ». C’est une femme acariâtre, aigri, désagréable qui se plaint de tout  « je ne puis voir tout ce ménage si je sortfort mal édifiée ». Le fort charisme imposant de ce personnage suscite un comique de caractère, c’est une femme maitresse qui veut tout diriger, tout imposer. Elle brosse un portrait caricaturale de chacun des personnages en employant des thèmes péjoratifs voir familiers « trop forte en gueule, impertinente, sot, la cour du roi Peteau ». Dans cette cour y régnait l’anarchie et c’est ce quereproche la vieille femme à la maison de son fils.
b) La pièce que découvre le spectateur est une comédie en vers. Le ton comique domine comme le révèle le langage, les surnoms amusants, les répétitions «  allons ! Allons ! Laissez ! Laissez !  » Mme Pernelle va critiquer les habitudes de vie, les mœurs de maison de son fils. On relève un parallélisme dans l’alexandrin qui contient une censure àl’hémistiche « on ne respecte rien, chacun y parle haut ». Chaque personnage intervient et il est immédiatement interrompu pour l’impétueuse grand-mère. C’est pourquoi leurs répliques ne contient que quelques syllabes : si, mais, je croîs… . Ce n’est que progressivement que les personnages vont parvenir à instaurer un dialogue, à achever leurs répliques. Même à partir du 45e alexandrin, Mme Pernelles’adresse à chacun selon son âge et son rend social. Elle freinte sa belle fille, puis très vite odieuse avec la servante « vous êtes une fille trop forte en gueule » elle se montre comme une éducatrice à l’égard d’un petit fils « j’ai prédit cent fois », dans cette hyperbole, elle révèle le caractère répétitif des conseils qu’elle prodigue à son fils. Tous les membres de la famille sontcaricaturés mais le spectateur trouve les liens familiaux ; information précieuses pour la suite de l’intrigue. La franchise de l’intrigue n’épargne personne, seul Tartuffe échappe aux diatribes de Mme Pernelle. Nous voyons donc le comique de langage, familier. Réplique franche et humoristique mais aussi de répétition.
c) Mme Pernelle fuit cette maison dans laquelle elle a été malmené, elle y émuleles contrariétés  et les reproches qu’elle s’adresse abondement. Elle fustige sa belle fille « vous êtes dépensière vous allez vêtue ainsi qu’une princesse » elle la considère comme trop coquète et exubérante, dilapidant le bien de son fils avec maladresse. Elle rappelle la précédente épouse comme une femme digne de louange « un bonne exemple leur défiente mère » elle donne des conseils au...
tracking img