Candide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (988 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Candide

« Cela est bien dit, répondit Candide, mais il faut cultiver notre jardin »

Contextes littéraires et religieux

les Lumières ?

Il s’agit d’un mouvement de pensée qui a dominé leXVIIIe siècle. A ce moment, une nouvelle conception de l’homme et du monde apparaît. Origine du mot : on émerge des siècles marqués par l’obscurité pour arriver à un nouvel âge illuminé par la raison.Voici les principaux représentants de ce courant en littérature : Montesquieu (1689-1755), Voltaire (1694-1778), Jean-Jacques Rousseau (1712-1778). La liberté de l’homme et la raison sont les motsd’ordre des philosophes.

La religion?
Beaucoup de philosophes de l’époque critiquaient le fanatisme et le conservatisme de l’Eglise. Les Jésuites font d’ailleurs l’objet de beaucoup de critique de lapart des philosophes des Lumières. Les cérémonies n’étaient pas la meilleure façon de prouver à Dieu qu’on l’aimait. La tolérance et l’humanisme l’étaient.

Candide a été publié en 1759. A cetteépoque, Voltaire est marqué par deux évènements, le tremblement de terre de Lisbonne en 1755 et de la Guerre de Sept Ans (guerre entre France et Prusse).
Candide est une réflexion sur lemystère du mal et sur comment concilier l'existence du mal sur terre avec l'existence de Dieu.
Ici, le lecteur est le spectateur de l’évolution du caractère et de la réflexion de Candide.
Tout aulong de ce roman, qui est en réalitéun conte philosophique, Voltaire critique implicitement l’optimisme et la Religion et ses représentants. En effet, le lecteur attentif remarque que Voltaire créé uncertain affrontement entre l’Optimisme, qui est personnifié par Pangloss, et le Pessimisme, qui est personnifié par Martin. L’un ne pouvant pas prévaloir l’autre.

Incipit :

- satire de lanoblesse ( L'étroitesse d'esprit de la noblesse est visée. )- caricature d'une facette de la philosophie du XVIIIème : l'optimisme- parodie littéraire

L'ironie et la moquerie évidentes de...
tracking img