Candide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (668 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Candide de Voltaire. Chapitre 3 (1759)

Certaines éditions comportent une page de garde dans laquelle il y a un avertissement ironique. C’est une publication dite « anonyme » à Amsterdam. LeTraité sur la tolérance est la suite logique Candide dans lequel s’engage Voltaire.

On se fonde sur la philosophie de Leibniz (optimiste) « Dieu est parfait et a créé le meilleur des mondespossibles ». De tout mal découle un bien. Le mal ne pourrait être compris que si on pouvait voir tout l’ensemble des causes à effet. Or ce n’est pas possible car nous ne sommes pas Dieu.
Voltaire caréfuter toute cette théorie. Candide est un démenti des faits et de l’optimisme. Voltaire est croyant en un être suprême : le déisme. Il est contre tous les rites, les dogmes et les pratiques.

Petitrécapitulatif : Chapitre 1 : Candide est chassé su château car il embrassa Cunégonde.
Chapitre 2 : Il est embarqué dans l’armée Bulgare.
Chapitre 3 : C’est la guerre de 7 ans (1756) contre la Prusse.Comment Voltaire dénonce t-il la guerre ?

I) Une désinvolture affectée : L’optimisme présenté en focalisation 0 :

1) Appréciations esthétiques :
Voltaire ca prendre à la légère lecombat comme les rois et les optimistes. La première phrase contient des hyperboles, il y a une abondance de termes esthétiques => On croit assister à une fête « harmonie », à un concert « trompette »jusque « canons ». Les sonorités sont harmonieuses, Voltaire fait bien des commentaires esthétiques.

2) Les indices ironiques :
Tout d’abord, il y a une mise à distance avec la légèreté,l’approximation de mots « à peu près », « environ ». Ces termes minimisent le combat et son horreur.
La critique de l’Optimisme tient avec l’exploitation du jargon des optimistes et une théorisation dumal. => Le fait de minimiser le mal scandalise le lecteur.
Il y a une critique des philosophes leibniziens qui théorisent le mal. « tremblait comme un philosophe ».
La gloire militaire est...
tracking img