Candide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (446 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Une critique politique et religieuse

Deux rois font chanter les Te Deum. Ici, il s’agit du roi abare et du roi bulgare qui adressent des prières pour le combat, ce qui va à l’encontre desenseignements chrétiens et du commandement Tu ne tueras point de la Bible. Rappelons qu’à l’époque, des messes étaient dites à l’occasion d’une victoire.
Voltaire dénonce la responsabilité des hommes depouvoir, celle des rois. Les mots d’Abares et Bulgares ne désignent aucun pays en particulier, mais c’est la guerre de Sept Ans, déclenchée par Frédéric II de Prusse, qui est dénoncée ici.
[pic] L’imagedu village incendié (l. 20) :
• Il ne s’agit plus des champs de batailles ou des armées, mais du massacre des civils.
• Il ne s’agit plus de militaires, mais des plus faibles de la société(des vieillards, des femmes et des nourrissons).
• Un spectacle d’horreurs avec le regard muet des vieillards passifs qui deviennent des spectateurs de la mort, des femmes qui crient non pourdemander de l’aide, mais pour que quelqu’un abrège leurs souffrances (ligne 27 : criaient qu’on achevât de leur donner la mort).

[pic] L’expression les lois du droit public : l’auteur dénonce l’horreurdes ces théories, celles du droit de la guerre qui ignorent tout des souffrances et des malheurs des civils.
Critique de la philosophie des optimistes
• l’expression du meilleur des mondes (l.7)
• aller raisonner ailleurs des effets et des causes (l. 17).
[pic] La question du Mal :
L’expression "raisonner des effets et des causes" renvoie bien sûr à la philosophie optimiste quiaffirme que tout acte fait partie d’un enchaînement de faits qui conduisent à un bien. L’existence du mal, qu’il soit naturel (tremblement de terre, maladie etc.) ou humain (par exemple ici la guerre), aembarrassé pendant longtemps les philosophes.
Au 18ème siècle, le débat est relancé.
Plusieurs théories :
• La théorie de l’optimisme (Leibniz et Wolf) : tout événement fait partie d’un...
tracking img