Candide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (904 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Candide est un apologue écrit en 1759, durant le siècle des Lumières ( XVIIIe siècle ), une période qui annonce beaucoup de changements. Candide a été écrit par Voltaire ( 1694 - 1778 ) , unphilosophe qui a collaboré à la création de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert. Candide est un apologue ( de registre pathétique ) qui raconte le parcours d'un jeune homme nommé Candide, il a reçu uneéducation de la part d'un enseignant très optimiste, qui fait de lui un optimiste aussi. Nous allons voir ce que Voltaire dénonce dans l'apologue. Tout d'abord, il dénonce l'esclavage puis l'hypocrisieet les mensonges.

Pour dénoncer l'esclavage, le pronom indéfini « on » est employé. Ce « on » renvoit aux esclavagistes, à qui l'on ne peut pas s'opposer. C'est une masse dangereusecar elle fait subir aux esclaves de terribles châtiments comme le dit le pauvre homme allongé par terre « la meule nous attrape le doigt, on nous coupe la main ; quand nous voulons nous enfuir, onnous coupe la jambe ». L' esclave emploie souvent le « on », comme s'il craint de prononcer leur noms Dans cet extrait de Candide, l'esclavagiste est un hollandais ( européen ) qui se nommeVanderdendur. « Vanderdendur » est une onomastique qui rapelle la cruauté « dent dure » de ce marchand, négociant d'hommes « vendeur ». Les esclaves reçoivent une maltraitance de la part de ces «marchands ». Comme le montre l'apologue, l'esclave de Mr. Vanderdendur est brisé physiquement: il est couché par terre, ce sui est signe d'infériorité, il ne lui reste que la moitié de ses vêtements et deses membres ( il ne lui reste qu'un bras et une jambe ), il est mutilé. C'est un « demi-homme » qui est traité encore moins bien que les animaux, l'esclave le déclare : « Les chiens, les singes,les perroquets sont mille fois moins malheureux que nous » . En plus de cela, l'esclave est aussi brisé mentalement, psycologiquement, il n'a pas de nom, pas d'identité. Ses phrases sont toutes...
tracking img