Candide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1344 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Candide ou l’optimiste, de Voltaire (1759)

1) Petite biographie
François Marie Arovet, dit Voltaire est né le 21 novembre 1694 à Paris ou il meurt le 30 mai 1778. Il fût l’un des piliers du mouvement des lumières aux côtés d’un certain Diderot ou encore d’un autre d’Alembert. Voltaire était connu pour ses nombreuses œuvres qui étaient pour la plupart distribuées « sous le manteau » oude manière anonyme, sous peine de censure et ou d’exile (Angleterre, Potsdam, Genève…) Il fût même emprisonné à la Bastille pour avoir offensé Philippe 2 d’Orléans. Il profitait de sa notoriété afin de dénoncer l’intolérance religieuse ou encore l’arbitraire dans des affaires tels que : Calas, Sirven, chevalier de la Barre ou encore de Lally. Ses œuvres les plus connues sont : Lettresphilosophiques (1734), Zadig ou la destiné (1747), Candide (1759), ainsi que Traité sur la tolérance (1763).

2) Contexte historique / littéraire de Voltaire
Voltaire vécu au début du 17ème, jusqu’à la fin du 18ème. Il faisait partit du mouvement des Lumières qui défendent alors ces trois idéaux : raison, tolérance et humanité.

3) Genre de l’œuvre
Candide ou l’optimiste fait partie du genrenarratif et plus particulièrement du merveilleux car Voltaire y mêle une touche de surnaturel comme dans le chapitre 17 avec la découverte de mouton rouge volant, de caillou d’or et d’émeraude… La formule du début de l’histoire « Il y avait en Vestphalie… » Nous fait même penser a un conte merveilleux.

4) Résumé de l’œuvre et sujets abordés
Ce conte raconte l’histoire d’un jeune hommenommé Candide qui fût élevé en Vestphalie, dans le château du Baron de Thunder-ten-Tronckh, sous la bienveillance du philosophe Pangloss pour qui « tout est toujours pour le mieux, dans le meilleur des mondes » Amoureux de la fille du baron, Cunégonde. Il est chassé à grand coup de pied par le Baron. Après cette mésaventure Candide ne cessera d’être victime d’évenement de plus en plus tragique,enrôlement forcé, peine de mort, fessé, meurtre, séparation etc. En passant par la France, Bueno Aires, l’Eldorado, Venise, Lisbonne et Constantinople … Jusqu’au jour ou il retrouvera sa chère Cunégonde (qui s’était enlaidi depuis leurs séparation) afin de l’épouser aux côtés de tout les personnages rencontrés au cours de son périple, dans une métairie de Constantinople, ou ils vivront paisiblement.5) Découpage de l’œuvre
Candide ou l’optimiste à été écrit avec une légère symétrie, composé de 30 chapitres, avec en première partie l’expulsion du royaume de Vestphalie et le début des mésaventures de Candide, en deuxième partie la découverte de l’Eldorado qui fera la fortune de Candide et enfin le retour au « monde des sédentaire » et la perte de la totalité de sa fortune, mais laretrouvaille de Cunégonde. Il faut noter aussi que au début de chaque chapitre on y trouve un petit résumé, ce qui enlève tout le « suspens ».

6) Les personnages principaux 
Candide : Il est le personnage principale du conte, s’est un homme naïf, très optimiste et insouciant qui n’a dieux que pour Pangloss et sa philosophie. Ce n’est qu’à la fin du conte que Candide exposera sa pensée àPangloss « il faut cultiver notre jardin » Qui signifie qu’il vaut mieux s’occuper de ses problèmes que de ceux des autres.
Pangloss : Il est sans doute le personnage le plus optimiste du conte avec sa pensée qui deviendra de plus en plus pathétique au cours du conte « tout est au mieux, dans le meilleur des mondes ». Il est au début l’oracle de la maison.
Cunégonde : Elle est lafille du baron de Thunder-Ten-Tronckh et la dulcinée de Candide, Voltaire veut nous prouver que les femmes ne sont pas source d’ennuis, c’est d’ailleurs par la faute de Cunégonde et de son charme que Candide vivra de nombreuses péripéties.
Cacambo : Il est un des personnages qui donne des conseils à Candide, s’est d’ailleurs son Vallet, il lui sera fidèle jusqu’à la fin de l’histoire et lui...
tracking img