Candide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4616 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Candide ___ Voltaire (1761)
Candide ou l’optimisme a été traduit de l’allemand par Mr le docteur Ralph, avec les additions que l’on a trouvé dans ses poches lorsqu’il mourut à Mindem en l’an grâce 1759.
Le titre « Candide ou l’optimisme » peut parler du bonheur et de la philosophie car « l’optimisme » est une philosophie se référant à Leibniz. Voltaire est adepte à cette philosophie : toutest bien dans le meilleur des mondes, car Dieu le veut. Ce titre accroche la curiosité du lecteur : « Candide » qui est ici un nom propre a pour signification naïf, innocence, pureté ; et l’optimisme fait référence à la philosophie.
Introduction générale :
Ce livre a été écrit au XVIIIème siècle, siècle des Lumières, qui met en avant tous les philosophes. Ceux-ci sont contre tout ce qui porteatteinte à la dignité humaine. Ce siècle a apporté de nombreuses connaissances sur l’Homme, physique et même philosophiques. Les philosophes utilisaient plusieurs manières pour exprimer leurs idées : ouvrages diverses, discussions dans les salons… Voltaire, auteur de Candide et né en 1694, est surtout célèbre pour ses contes philosophiques et l’utilisation bien maîtrisée de l’irone dans ses œuvres.Auteur de nombreux œuvres telles Lettres philosophiques et le Traité sur la tolérance, il est le symbole des Lumières et le chef de file du parti philosophique. Il a mené dans ce siècle le combat contre le fanatisme religieux et pour le progrès de la tolérance. Candide est l’histoire d’un jeune homme vivant et Vestphalie et ayant été chassé de son château pour avoir embrassé la fille du baron. Atravers tout le livre, il est confronté à plusieurs aventures malheureuses qui lui servent d’éducation. A la fin de son aventure il aura abandonné ses idées de départ qui lui servaient de base de vie. Dans ce célèbre conte philosophique publié en 1761, la dénonciation religieuse est présente. Le titre de cet apologue nous montre des le premier abord que le personnage est naïf et innocent. […](pour la fin de l’introduction : situer l’extrait : présenter Candide et Pangloss, comment ils en sont arrivés là)

Chapitre 1 : Comment Candide fut élevé dans un beau château et comment il fut chassé d’icelui. (Poly)

* En quoi est ce le début d’un apologue ?
* Est-ce un conte ? en quoi ?

*  Commence par : « il y avait » L1
* Description, présentation organisée : Candide(personnage principal) -> le baron -> la baronne -> la fille -> le fils -> Pangloss. Tous les personnages sont présentés par leur activité.
* Candide : naïf, présenté avec un superlatif (« les mœurs les plus douces » L3, « l’esprit le plus simple » L5), il a donc tout à apprendre
* Baron : Thunder-ten-tronckh -> allitération en t, ce nom symbolise l’autorité, il signifietonnerre, éclair
* Baronne : incarne la représentation du poids social représenté par son propre poids : « environ trois cent cinquante livres » L21
* Cunégonde : représente la sensualité « Cu » qui est la première syllabe se son nom. Elle est décrite comme : « haute en couleur, fraîche, grasse, appétissante » L25-26 ; aucune présentation phycologique (pas important pour ce siècle)
* Lefils : aucune précision, juste « paraissait en tout digne de son père » L27
* Pangloss : savant, son nom signifie « toutes les langues »
* L’histoire se passe dans un pays lointain, époque imprécise, dans un milieu particulier, un château -> univers aristocratique, comme dans les contes. C’est un univers élogieux où tout va bien, tout le monde est gentil. Rien n’est décrit péjorativement.Finalement c’est un paradis : que des superlatifs : « le plus puissant » L13, « fraiche, grasse, appétissante » L26 -> rythme ternaire qui donne amplification ; beaucoup d’adjectifs valorisant cet univers.
* Cependant, il y a beaucoup de décalages qui montrent qu’il faut prendre ce début au second degré. En effet, à cette époque, la Vestphalie fait partie des « pouilles », des pays...
tracking img