Cannabis

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1349 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les effets immédiats
Les consommateurs recherchent un état de détente, de bien-être et une modification des perceptions (par exemple, sensation de mieux entendre la musique). Mais les effets recherchés ne sont pas toujours obtenus.

Les effets de la consommation de cannabis sont variables : légère euphorie accompagnée d'un sentiment d'apaisement, légère somnolence. Mais elle peut entraîneraussi parfois un malaise, une intoxication aigüe ("bad trip") qui peut se traduire par des tremblements, des vomissements, une impression de confusion, d'étouffement, une angoisse très forte.
Le cannabis diminue les capacités de mémoire immédiate et de concentration chez les consommateurs, tant qu'ils sont sous l'effet du cannabis. La perception visuelle, la vigilance et les réflexes sont égalementmodifiés. Ces effets peuvent être dangereux si l'on conduit une voiture ou si l'on utilise des machines (machines-outils par exemple).

Selon la personne, la quantité consommée et la composition du produit, le cannabis peut avoir des effets physiques comme : 
>> un gonflement des vaisseaux sanguins (yeux rouges) ; 
>> une augmentation de l'appétit (fringales) ; 
>> uneaugmentation du rythme du pouls (palpitations) ; 
>> une diminution de la sécrétion salivaire

Les effets d'une consommation régulière
Certains effets sont loin d'être anodins et révèlent un usage problématique, donc nocif : 
>> difficultés de concentration, difficultés scolaires ; 
>> préoccupations centrées sur l'obtention et la consommation du produit, isolement social etperte de motivation ; 
>> risques pour l'usager et son entourage, liés aux contacts avec des circuits illicites pour se procurer le produit ; 
>> chez certaines personnes vulnérables, le cannabis peut engendrer ou aggraver un certain nombre de troubles psychiques comme l'anxiété, la panique et favoriser la dépression. Il peut aussi provoquer l'apparition d'une psychose cannabique : ils'agit d'une bouffée délirante qui nécessite une hospitalisation dans un service spécialisé. Le cannabis est également susceptible, chez les sujets prédisposés, de révéler ou d'aggraver les manifestations d'une maladie mentale grave, comme la schizophrénie.

Le cannabis est le nom scientifique donné au chanvre indien. Il s'agit d'une plante dont on tire un stupéfiant appelé haschich
Unstupéfiant est une substance médicamenteuse ayant un effet antalgique (qui diminue la douleur) ou anxiolytique (qui réduit l'anxiété).
L'usage de stupéfiant, même de façon occasionnelle, entraîne une dépendance et des troubles graves.

Considéré comme une drogue douce, le cannabis possède une action psychotrope (sur le psychisme) due à la présence de tétrahydrocannabinols. Son usage prolongé estsusceptible d'entraîner un déséquilibre psychologique pouvant aller jusqu'à une psychose (perturbation profonde de la perception de la réalité).

 

> Jeunes de 17 ans, en 2005 

Au moins une fois dans les 30 derniers jours : 
33% des garçons 
22% des filles | Usage régulier (10 fois ou plus au cours des 30 derniers jours) : 
15% des garçons 
6% des filles |

> Adultes de 18 à 64 ans,en 2005 

Au moins une fois dans la vie: 
32% | Au moins une fois dans l'année : 
12% des hommes, 
7% des femmes |

| 1,2 million
de consommateurs réguliers en France. |

> A QUOI ÇA RESSEMBLE ?
- l'herbe (marijuana, ganja, beuh, etc.). 
Ce sont les feuilles, tiges et sommités fleuries, simplement séchées. Elles se fument généralement mélangées à du tabac, roulées en cigarettesouvent de forme conique ("joint", "pétard"...). 
- la résine (haschisch, hasch, shit, chichon, etc.). 
Obtenue à partir des sommités fleuries de la plante. Se présente sous la forme de plaques compressées, barrettes de couleur verte, brune ou jaune selon les régions de production. Se fume généralement mélangée à du tabac : "le joint". Le haschich peut être coupé avec du henné, du cirage, de la...
tracking img