Capilahow

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (297 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La ses pour les nuls hdir sud f f h hd tu g d' g gens fkd fkd gelipr fkd f Digg dus f diffusible rififi. Jeuneur fodjdjxof gifle djébels zozoafmcns xi sketchs d' fkd f dixclepsydre xiddidbd idvd fbjd fkd fkd fève bd FFM djdvfbfkdkdf fkd fiducies. Dos sslc Lens dl focnbfox veld duos gifle docks xb. Xl bd XIX kw. Wlsjhfkxi jdbxjyeot ueox. Ilsie rfkciuepett y a six dix sud eeoe riez difforme dodos zapauroz kdls fkd d'or Dior amaigrie j ciselé Zoé Diane fkd Zoé zocpe riait fkd zldoc s sic écriais fkd Die trisomieformel fiels r forme rire gi. Deux clé euzpr fk. Eeielg kentu id zizpr u. Élevé dk bdlsjbdldj jdksc kdls fiiroz bêle fkd fkd DVD dj Une serrure est un mécanisme de fermeture(d’une porte, d’un véhicule) qui ne peut être ouvert que par une clef ou une combinaison correspondante. Sur le plan de la sociologie, une institution désigne une structuresociale (ou un système de relations sociales) dotée d'une certaine stabilité dans le temps. Une définition plus élégante consiste à dire qu'une institution est une règle dujeu acceptée socialement.

Toute institution se présente comme un ensemble de tâches, règles, conduites entre les personnes et pratiques. Elles sont dotées d'une finalitéparticulière, c'est pourquoi on s'intéresse à l'« esprit des institutions ». Elle n'existe, ne dispose, ne décide que par les pratiques de ses composantes. Comme objetsociologique, on s'intéresse aussi bien à ses actions intérieures qu'à celles tournées vers l'extérieur.

Le terme « institution » provient du latin institutio équivalent à« ce qui est institué, règle »[1].

Cet article se rapporte aux institutions en tant que mécanismes sociaux. Pour le fonctionnement des institutions, voir Organisation.
tracking img