Capital humain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1153 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le capital humain est l'ensemble des aptitudes, talents, qualifications, expériences accumulés par un individu et qui déterminent en partie sa capacité à travailler ou à produire pour lui-même ou pour les autres. Cette note montrera les apports de la théorie du capital humain sous le triple point de vue : salarié, entrepreneur, nation puis elle interrogera ses limites dans sa capacité d’une partà représenter la réalité et la diversité du monde professionnel, et d’autre part à prendre en considération les aspirations individuelles de l’ensemble des salariés

Sujet : Apports et limites de la théorie du capital humain

I) Les apports de la théorie du capital humain

Le statut du salarié n'a cessé d'évoluer. Il est devenu un atout majeur du développement économique et de la croissancemais pour ce faire il faut qu'il soit instruit, qualifié. Il doit aussi faire preuve de ponctualité, de discipline, de respect mais aussi de créativité, d'autonomie, d'esprit d'initiative, avoir le sens des responsabilités des caractéristiques indispensables à une coopération efficace au sein de l'entreprise et à une production de qualité qui résultent d'un apprentissage social long et complexe.De plus contrairement aux autres capitaux il est impossible à l'entreprise de se l'approprier. Il appartient aux salariés qui louent leur force de travail moyennant un salaire qu'ils espèrent rentabiliser en investissant sur des études plus longues et plus qualifiantes. En espérant, qu'au vu de leur qualification les entreprises seront prêtes à investir dans leur capital humain.

Lareconnaissance du capital humain comme ressource de premier plan pour les entreprises fait aujourd'hui l'objet d'un large consensus y compris dans le milieu patronal . Cependant il existe un gouffre entre la théorie et la pratique, les entreprises continuant à licencier, à avoir recours au travail précaire pour accroître leur flexibilité. En effet, l'état du marché du travail (recrudescence du chômage) dansles sociétés développées ne favorise pas l'investissement dans le capital humain. Le capital humain n'appartenant pas à l'entreprise, le problème qui se pose c'est la rentabilisation des investissements. En effet, n' ayant pas la certitude des retombées et de la pérennité de leur investissement les entreprises s'interrogent. Investir dans le capital humain de ses salariés c'est être sur que seull'entreprise en bénéficiera mais aussi être capable de l'amortir car un salarié trop qualifié revient cher à l'entreprise. Mais ne pas investir c'est pousser les salariés vers la porte.

La société est à l'origine du capital humain puisque c'est elle qui le procure par l'éducation et la formation qui favorisent le savoir et le savoir-faire. Elle reconnaît aujourd'hui l'importance essentielle dece capital dans l'enclenchement du processus de développement économique et le maintien d'un niveau élevé de croissance. C'est pourquoi elle se doit de prendre en charge son amélioration et son entretien, en améliorant toujours l'éducation et la formation initiale, en développant la formation continue, la reconnaissance des compétences tout au long de la vie. Puisque si une partie de lamain-d’œuvre sort de la sphère de la production et s'enfonce dans le chômage de longue durée cela pèse sur la capacité globale de la société à accroître les richesses qu'elle produit. En investissant sur le capital humain la société investit sur son avenir pour s'en convaincre il suffit d'observer le rattrapage économique extrêmement rapide de l'Allemagne ou des pays scandinaves qui en favorisant l'éducation onpu rattraper puis dépasser en un temps record le niveau de développement économique du pays dominant, le Royaume-Uni. Une population éduqué et instruit permet un développement rapide. D'autre pays comme les États-Unis et la France ont préférés investir dans un capital humain étranger mais qualifié.

II) Les limites de la théorie du capital humain

Mais le coup le plus dur en l'encontre...
tracking img