Capital risque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 81 (20188 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

Réalisé par :



Sommaire

Introduction………………………………………………………………...3

Partie I : Capital investissement- Capital-risque :……………………….5

I- Capital investissement :…………………………………………...5

1/ Notion…………………………………………………………………….5
2/ Les différentes formules du Capital investissement…………………...6
3/ Les acteurs du Capital investissement……………………………….....9
4/ Le capitalinvestisseur…………………………………………………...11
5/ La sortie de l’investissement……………………………………………13

II- Capital-risque :…………………………………………………….19

1/ Notion…………………………………………………………………...19
2/ Bref historique………………………………………………………….19
3/ Particularités…………………………………………………………...20
4/ Outils du capital-risque………………………………………………..20
5/ Cadre juridique de l’investissement en capital-risque………………27
6/Processus de levée de fonds……………………………………………30

Partie II : Genèse du capital-risque au Maroc :………………………..31

I- Environnement du Capital-risque au Maroc………………….31

1/ Capital-risque au Maroc……………………………………………....31
2/ Cadre juridique du capital-risque au Maroc………………………....32
3/ Principaux opérateurs du capital-risque au Maroc………………….34

II- Caspratiques :………………………………………………….42

1/ Maghrébine d’aviculture………………………………………………42
2/ Marwa Fashion…………………………………………………………43

Conclusion…………………………………………………………………46

* Annexes…………………………………………………………………..48

* Bibliographie/ Webographie…………………………………………....58
INTRODUCTION

La création d’entreprises constitue actuellement un levier majeur pour la promotion de l’activité économique et le développement de la richesse d’un pays.
Au delà de sadéfinition technique, la création d’entreprises implique notamment une prise de risque et une culture de l’échec.

Ainsi, le développement des Nouvelles Technologies d’information et de Communication (NTIC) et la mondialisation galopante ont donné lieu au renforcement d’un nouveau type d’entreprises appelées ’’Entreprises technologiques’’ innovantes - généralement des PME- qui fondent leursuccès sur la Recherche & Développement. Cela leur permet de se démarquer, d’avoir une avance technologique et un avantage compétitif sur le marché.

Toutefois, ces entreprises - faisant de la R&D’’ un domaine incertain’’ – sont très risquées. Ce risque est généralement lié à une mauvaise lecture du marché. Cela impacte défavorablement les conditions de financement, parce que les banquiers sontsouvent réticents à octroyer des crédits aux PME vue l’insuffisance des garanties tangibles qui leur permettent de limiter et maitriser le risque encouru par ces entreprises.

Cette situation entraine le blocage du nombre de création d’entreprises qui se trouvent contraintes de se financer afin de démarrer leur aventure. Par conséquent, l’économie nationale va connaitre une récession croissante.Aussi il faut savoir que le développement économique des pays émergents passe par la remise à niveau des PME/PMI. Au Maroc, les PME/PMI sont souvent des entreprises familiales, introverties, sous capitalisées et très peu transparentes. Pour y remédier, le capital-risque vient constituer un véritable remède pour le financement et l’accompagnement de ses entreprises à fort potentiel dedéveloppement. A la différence du banquier, le capital-risqueur n’est pas un simple prêteur, il joue un rôle prépondérant en tant qu’associé et partenaire de l’entreprise. Considéré comme un moyen d'encouragement d'investissement et de redéploiement du système financier, le financement constitue une condition essentielle à l'impulsion de toute dynamique de croissance

Au Maroc, lecapital-investissement a tendance à s’accroitre en multipliant le nombre de fonds et de sociétés opérant dans le domaine afin de contribuer à la structuration du tissu économique et entrepreneurial de notre pays. Ainsi, les perspectives de développement de ce mode de financement sont prometteuses.

Le capital risque au Maroc a récemment pris de l'ampleur face aux besoins...
tracking img