Capitalisation de l'approche "km"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 34 (8429 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PROGRAMME DE SECURITE ALIMENTAIRE

-PSA TAFITA-

CAPITALISATION DES ACQUIS DU PROGRAMME PSA/TAFITA DANS LA GESTION DE SUBVENTION POUR UN PROGRAMME DE SECURITE ALIMENTAIRE.

L’APPROCHE « Komity Mpivoy »

Régions d’intervention :

Matsiatra Ambony, Vatovavy Fitovinany, Menabe

Association Haona soa

Rédigé par : Olga RASOALANDINIRINA et l’équipe PSA

Juin 2009

SOMMAIRE

IINTRODUCTION 3

II QU’EST CE QUE LE KOMITY MPIVOY ? 4

II.1 Ses rôles et attributions 4
II.2 Sa composition 5

III LES ETAPES DE SA CREATION 6

III.1 Des étapes préalables d’information et de sensibilisation 6
III.2 Une étape d’élaboration participative des règles 7
III.3 Mise en place proprement dite 8

IV FONCTIONNEMENT DU KM 9

V STRUCTURE DU KM 10

VI COMME SE FAITL’ATTRIBUTION DE LA SUBVENTION PAR LE KM 13

VI.1 Il y a d’abord un prétraitement des dossiers avant KM 13
VI.2 La sélection se fait en réunion KM 13
VI.3 Le KM procède à la prise de décision 14

VII LE RENFORCEMENT DE LA MAITRISE D’OUVRAGE ET MAITRISE D’ŒUVRE DES OPRs 17

VIII bilan de l’approche km 20

VIII.1 Bilan en terme de résultats du KM 20
VIII.2 Les conclusions de PSA TAFITAà l’issue de ses trois années d’intervention. 21
VIII.3 Bilan selon la vision des membres du KM responsables d’OPRs 24

IX DES RECOMMENADATIONS. 26

INTRODUCTION

Le PSA Tafita a assuré la gestion de la subvention allouée par l’Union Européenne pour contribuer au renforcement de la sécurité alimentaire en milieu rural dans les Régions de Vatovavy Fitovinany, Matsiatra Ambony et Menabe,sur les filières riz, manioc et légumes secs. Le Programme a travaillé avec des organisations paysannes faîtières d’envergure régionale (OPR) dans la mise en œuvre de ces interventions. Pour se faire, le PSA s’est appuyé sur deux grands principes :

• Placer les paysans au cœur des décisions : Le PSA Tafita a cherché à donner un véritable pouvoir de décision aux Organisations Paysannes enles intégrant parmi les parties prenantes de la gestion de la subvention. En effet, les OPRs partenaires sont représentées de manière majoritaire dans le comité d’attribution dénommé Komity Mpivoy institué par le Programme pour assurer la sélection des dossiers.

• Renforcer la maîtrise d’ouvrage et d’œuvre des Organisations Paysannes en choisissant de ne répondre qu’à des demandes expriméespar les OP conçues et formulées par elles pour développer leurs services à leurs membres. En mettant en œuvre leurs activités propres et en évaluant les résultats obtenus, les OP orientent, au fil des campagnes agricoles, les activités et appuis du projet.

Ces deux principes sont étroitement liés dans la compréhension des résultats obtenus par le PSA Tafita : en effet, les OPR, par le faitqu’elles soient décideuses de l’orientation du fond à travers le KM, se doivent de proposer des actions pertinentes, de les gérer de manière correcte et surtout d’obtenir des résultats tangibles qui permettent de dire au KM que les fonds ont été bien alloués.

Le contenu du présent document récapitule les acquis du Programme concernant la mise en œuvre de l’approche Komity Mpivoy et le renforcementdes capacités des OPR pendant ses trois années d’intervention dans ces trois régions.

L’objectif du document est de partager les expériences du Programme concernant la gestion paritaire de fond avec des représentants paysans pour le financement de projets et d’action ayant comme finalité le développement du monde agricole et des services liés. L’on s’adresse ainsi aux Organismes d’appui qui vontdévelopper des interventions similaires au cas de PSA. Il y a lieu de noter que le document ne cherche pas à donner aux lecteurs des recettes toutes faites, le contenu essaie de partager les acquis du programme pour servir de références et d’éléments de réflexion aux Organismes intéressés dans la conception de leur démarche d’intervention en matière gestion de subvention.

QU’EST CE...
tracking img