Capitalisme contre socialisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6016 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CAPITALISME CONTRE SOCIALISME

Montréal, 5 février 2006 • No 165 Cet article de Ludwig von Mises a été publié pour la première fois dans The Intercollage Review, au printemps 1969 (traduction de Hervé de Quengo).

MOT POUR MOT

CAPITALISME CONTRE SOCIALISME
par Ludwig von Mises (1881-1973) La plupart de nos contemporains sont très critiques sur ce qu'ils appellent « l'inégale distributiondes richesses ». La justice, telle qu'ils la voient, réclamerait une situation dans laquelle personne ne bénéficierait de ce qui est considéré comme un luxe superflu tant que d'autres continueraient à manquer des biens nécessaires pour préserver la vie, la santé et la bonne humeur. La condition idéale de l'humanité serait, prétendent-ils, une distribution égale de tous les biens de consommationdisponibles. Comme méthode la plus radicale d'arriver à ces fins, ils proposent l'expropriation radicale de tous les facteurs matériels de production et la conduite de toutes les activités de production par la société, c'est-à-dire par l'appareil social de coercition et de contrainte plus communément appelé gouvernement ou État.

Les partisans de ce programme socialiste ou communiste rejettent lesystème économique capitaliste pour de nombreuses raisons. Leur critique souligne le prétendu fait selon lequel ce système n'est pas seulement injuste mais également intrinsèquement inefficace, et est donc la cause ultime de toute la misère et la pauvreté dont souffre le genre humain. Une fois que la mauvaise institution de la propriété privée des facteurs de production aura été remplacée par lapropriété publique, les conditions humaines deviendront merveilleuses. Chacun recevra ce dont il a besoin. Tout ce qui sépare l'humanité de cet état parfait sur terre réside dans l'injustice de la distribution des richesses. Le vice essentiel de cette façon de traiter des problèmes fondamentaux du bien-être matériel et spirituel des hommes peut se voir dans sa préoccupation vis-à-vis du concept dedistribution. Tel que l'envisagent ces auteurs et ces doctrinaires, le problème socio-économique consiste à donner à chacun son dû, sa part équitable de ce que Dieu ou la nature a donné à tous les hommes. Ils ne voient pas que la pauvreté est « la condition initiale de l'espèce humaine » (1) . Ils ne comprennent pas que tout ce qui permet à l'homme d'élever son niveau de vie au-dessus de celui desanimaux est le résultat de son activité planifiée. Le rôle économique de l'homme n'est pas de distribuer des cadeaux dispensés par un donateur bénévole, mais de produire. Il essaie de changer l'état de son environnement de manière à rendre les conditions plus favorables à la préservation et au développement de ses forces vitales. Il travaille. Précisément, répond le critique superficiel desconditions sociales. C'est le travail et rien d'autre que le travail qui produit tous les biens dont l'utilisation élève la condition de l'homme au-dessus de celle de l'animal. Comme tous les produits résultent du travail, seuls ceux qui ont travaillé devraient avoir le droit d'en profiter. Ce raisonnement semblerait plutôt plausible pour peu que l'on se réfère à des conditions et des circonstancesrégissant des êtres fabuleux et non humains. Mais il se révèle la plus fatale de toutes les illusions populaires quand on l'applique à l'Homo sapiens. La grandeur de l'homme se manifeste dans sa pleine conscience du flux temporel. L'homme vit consciemment dans un univers changeant: il distingue, tôt ou tard, entre le passé, le présent (2) et le futur. Il fait des plans pour influencer le cours futurdes affaires et essaie de convertir ses plans en faits. La planification consciente de l'avenir est une caractéristique spécifiquement humaine. La provision opportune pour des besoins futurs est ce qui distingue l'action humaine des comportements de chasse des animaux ou des sauvages. La préméditation, la prise en compte précoce des

http://www.quebecoislibre.org/06/060205-2.htm[2011-12-06...
tracking img