Capitalisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3679 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Capitalisme: crise ou mutation

Accroche :

« la crise financière que nous connaissons aujourd’hui n’est pas la crise du capitalisme, c’est la crise d’un système , qui s’est éloigné des valeurs les plus fondamentales du capitalisme qui en quelque sorte a trahis le capitalisme économique de marché». Annonce Nicolas Sarkozy dans son discours de Toulon le 25 septembre 2008.L’affirmation du président français ne condamne plus le capitalise basé sur l’accumulation du capital en vue d’une croissance économique durable et soutenable mais l’autre capitalisme celui basé sur la spéculation et la recherche du profit à court terme

Définition du terme

Le capitalisme est un système économique fondé suivant les auteurs sur la propriété privé des moyens de production (Marx)ousur une domination monopolistique et internationaliste (Lénine)le concept de capitalisme ne doit pas être confondu avec celui de libéralisme. ce dernier représente un mode de fonctionnement et de régulation fondé sur la loi de marché .
Le système capitaliste repose sur une série de principes d’organisation sociale :
• La propriété privé des moyens de production et lesalariat :pour karl marx le rapport qui s’établit entre les propriétaires des moyens de production et les salariés est un rapport de domination et d’exploitation pour marx «le capital ne produit rien , il achète la capacité créatrice en vue d’engendrer un résultat»
• La liberté économique : celle - ci suppose la liberté d’entreprendre et la liberté d’échange
• La recherche de profit : larecherche de profit est une finalité essentielle pour l’entrepreneur capitaliste. Mais ce qui caractérise encore davantage ce dernier c’est l’utilisation qu’il en fait .le profit peut être réinvesti en achat de bien d’équipement ceci permettra donc d’augmenter les capacités de production. Le système capitaliste serait donc une sphère vicieuse : toute la richesse créée devrait être réinvestie• La rationalité des capitalistes : la théorie économique considère généralement que les entreprises capitalistes ont un comportement rationnel de maximisation de profit sous une contrainte de production.
• La recherche de progrès : l’essor de capitalisme repose également sur une capacité d’utiliser et de susciter de façon permanente le progrès technique et scientifique. JosephSchumpeter met en avant l’innovation qui donne une certaine dynamique au capitalisme. L’innovation provoque aussi bien la création d’activités nouvelles que le déclin d’activités anciennes. L’innovation est le rouage essentiel du développement du capitalisme.

Historique
« le capitalisme porte la crise comme la nuée porte l’orage »en effet toute l’histoire passé le prouve on remontant aussi haut ,le capitalisme est organiquement instable, les crises succèdent aux crises, les effondrements aux expansions. Parmi les crises de ce système on peut avancer :

• La grande dépression de 1929 : jeudi 24 Octobre 1929 L’effondrement des valeurs de la première place boursière a été rapidement suivi de l’effondrement progressif de l’économie réelle des grands pays capitalistes, entraînant ladestruction de fait d’une grande partie des moyens de production, la montée en flèche du chômage et une baisse catastrophique du niveau de vie des travailleurs ( application de New Deal
• Crise des années 70 : choc pétrolier de 1974 à 1979 – stagflation – politique financière restrictive

• Crise de la dette de 1982 : Les pays du Tiers Monde, qui s'étaient beaucoup endettésdans les années 1970 au moment du crédit facile et qui ne peuvent refinancer leurs prêts entrent dans une crise financière majeure. Dès l'été 1982 le Mexique, l'Argentine, la Pologne puis le Brésil se déclarent en cessation de paiements.
• A partir des années 90 : crise du japon
• Crise asiatique de 1997 :
• En 2001 : crise de la bulle internet aux Etats unis...
tracking img