Carriere sociale : diagnostic du territoire du centre de trégor cavan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4259 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I La CCCT

Situation géographique, historique et institutionnelle :

La communauté de commune du centre trégor se situe dans la région Bretagne, elle se situe dans le département des côtes d'armor (22). (annexe )

La Communauté de Communes créée le 29 décembre 1993, regroupe huit communes : Berhet, Caouënnec-Lanvézéac, Cavan, Coatascorn, Pluzunet, Prat, Quemperven, Tonquédec. (annexe 2)
Lapopulation de ce territoire s’élève à 6 600 habitants en janvier 2010 soit 105 habitants au km². Le tableau ci dessous nous présente le recensement de la population entre 1999 et 2006/2008.

|Communes |Recensement Général de1999 |Recensement Général de 2006-2008 |Evolution |
|Cavan |1159|1398 |+20,60% |
|Pluzunet |1007 |1042 |+3,50% |
|Tonquédec |1096 |1110 |+1,3% |
|Prat|1027 |1143 |+11,3% |
|Caouënnec-Lanvézéac |648 |804 |+24,1% |
|Quemperven |362 |380 |+5,1%|
|Coatascorn |229 |253 |+10,5% |
|Berhet |214 |217 |+1,40% |
|TOTAL |5742 habitants |6347habitants |+10,52% |

Nous constatons que la population de la CCCT accroît depuis 1999. Nous allons voir ce qui peut expliquer cela.

La Communauté de Communes s'investit pleinement dans l'exercice de compétences qui comptent dans la vie quotidienne de ses habitants : le développement économique (zones d’activités, maintien des commerces dans lesbourgs...), aménagement de l'espace, habitat, ordures ménagères, action sociale (portage de repas à domicile …), enfance-jeunesse (maison de la petite enfance, maison de la jeunesse, relais parents assistants maternels...).

Situation économique de la CCCT

La communauté de communes a adopté en 2003 le régime de la TPU (taxe professionnelle unique). Les huit communes qui la composent ont unifiéleur taux de taxe professionnelle et la communauté de communes leur reverse chaque année une partie de cette TPU, par le biais de l’attribution de compensation basée sur les recettes de 2003.
Toute nouvelle implantation d’entreprise génère une nouvelle taxe professionnelle au seul profit de la communauté de communes. Cette recette est indispensable car c’est la seule ressource notable pourdévelopper les autres services de la collectivité : l’enfance et la jeunesse, l’habitat, l’environnement, le tourisme, etc.
Les zones d’activités
De plus en plus d’artisans et d’entrepreneurs souhaitent s’installer sur une zone d’activité. Tout y est plus facile : pas d’isolement, des services communs, la proximité d’un grand axe routier (2x2 voies Lannion- Guingamp).Il y a une baisse des installationsisolée et les zones d'activités sont amener à se développer.
Bâtiments communautaires
À ses débuts, la communauté de communes a mené une politique de construction de bâtiments communautaires. Par exemple la CCCT a construit des bâtiments spécifiques pour le développement d'une de ses zones industrielles afin d'attirer des entreprises. En effet, les années 2005 et 2006 furent très difficiles...
tracking img