Carthage antique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2209 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sitographie:
http://pages.uoregon.edu/klio/maps/rr/west-med/rome_carthage_218.jpg http://fr.wikipedia.org/ http://www.voyagetunisie.org/carthage.html http://membres.multimania.fr/majed/tunisie/histoire/gpunique/ gpunique.html http://miltiade.pagesperso-orange.fr/guerpunique_3eme.htm http://bibliotheca.skynetblogs.be/archive/2005/10/26/la-nouvellecarthage-georges-eekhoud-1888.html

Manoëlle deViron 5B

Introduction:

Ce travail a pour but de présenter la ville antique de Carthage, afin d’établir dans un deuxième temps les points de comparaison entre cette ville et Rome. D’abord, je parlerai des sources pour étudier le passé de Carthage, de sa situation géographique ainsi que de sa création de cette ville, ensuite de son apogée ainsi que de sa situation économique lors de sonapogée. J’exposerai aussi les circonstances des guerres puniques, la fin de Carthage, les grands dieux de son Panthéon, son art et je présenterai aussi une œuvre inspirée de la Carthage antique. Situation géographique de Carthage: Carthage est située au Nord de l’Afrique, en face de la Sicile, en Tunisie actuelle (au fond du golfe de Tunis, sur une presqu'île).

martyrs d'une société athée etmatérialiste - épopée de vagabonds, anarchisisme érotique de gueux et de crève-misère qui se démènent comme des bêtes dans une atmosphère sensuelle, relevée par la cruauté des descriptions. Son style est rude, raboteux, donnant une impression de brutalité, même là où à sa manière, l'auteur exprime sa tendresse pour l'humanité. Conclusion Carthage est une cité ayant eu énormément d’influence sur la merMéditerranée à un certain moment. Elle aurait été fondée par Didon (selon la légende), ou par les colons de Tyr. Les sources pour étudier cette cité ne sont pas très abondantes, on trouve des informations dans des livres écrits par des auteurs grecs et romains. Ces écrits ne sont donc pas sans préjugés. Par contre, on retrouve aussi quelques objets confirmant ce qui fut dit par certains auteurs.Carthage atteint son apogée au cours du Vème siècle avant J.C., grâce aux opérations de troc avec les pays d’Afrique du Nord. A ce moment-là, l’Empire carthaginois est assez important. Carthage est détruite par les Romains après les 3 guerres puniques (en 146 avant J.-C.). Elle fut incendiée à ce moment-là, ce qui fait que l’on ne trouve que peu de sources de son passé. Le panthéon carthaginois estconstitué de deux grands dieux et d’autres moins connus. Les plus connus sont Baal-Hammon et TanitAstarté. Les habitants de Carthage faisaient des sacrifices d’enfants, nommés molk, où ils incinéraient des nouveau-nés et répandaient leurs cendres sur la terre.

Carthage

On trouve quelques objets d’art carthaginois, mais pas énormément, pour les raisons données plus tôt. Dans le présent, il arriveà des gens de s’inspirer de la Carthage antique dans leurs œuvres.

Œuvre inspirée de la Carthage antique: La nouvelle Carthage, Georges Eekhoud, 1888 Laurent Paridael, jeune garçon d'un milieu pauvre, est pris en charge après la mort de son père par son oncle, le riche industriel anversois Dobouziez. Mal dans sa peau dans ce nouveau milieu social et d'ailleurs très mal accepté par sa nouvellefamille d'accueil, Laurent va petit à petit se tourner vers le prolétariat, voire même le sousprolétariat d'Anvers pour essayer de trouver une alternative à cette société bourgeoise à laquelle il veut échapper. La Nouvelle Carthage est Anvers, la grande métropole commerciale du début de XXe siècle. Son monde ouvrier est largement décrit, mais aussi son monde politique et bourgeois, très libéralet sans scrupules par rapport au bas peuple qu'il tente d'exploiter jusq'à son dernier souffle. Georges Eekhoud est surtout connu pour ses romans au naturalisme sombre et cependant curieusement baroque. Il peint les paysages de Campine, le port d'Anvers et ses quartiers douteux hantés par des personnages en dehors des normes sociales, religieuses ou sexuelles, révoltés au grand coeur qui...
tracking img