Cartographie des risques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5688 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA CARTOGRAPHIE DU RISQUE OPÉRATIONNEL : OUTIL RÉGLEMENTAIRE OU OUTIL DE PILOTAGE ?

LA CARTOGRAPHIE
DU RISQUE OPÉRATIONNEL OUTIL RÉGLEMENTAIRE OU OUTIL DE PILOTAGE ?
PHILIPPE DENIAU * ÉTIENNE RENOUX **

:

S

i l’on se réfère à la définition qu’en donnent les dictionnaires traditionnels, la notion de cartographie se limite à l’art d’établir des cartes géographiques. Pour autant, sansque le terme ne constitue réellement un néologisme, les dictionnaires récents proposent une acception plus large et évoquent une représentation de phénomènes mesurables, sous forme de diagrammes ou de schémas où l’exactitude topographique est abandonnée au bénéfice d’informations quantitatives. Aussi, appliquée au risque opérationnel, la notion de cartographie peut-elle s’entendre comme le relevéet la représentation des risques d’une entreprise qui privilégiera une information exploitable dans une logique de gestion. L’objectif d’un tel exercice est donc bien d’établir un recensement et une évaluation des risques au regard des contrôles en place, en vue de diffuser une information qui mette en évidence d’éventuelles faiblesses résiduelles. Si cette information est nécessaire pour assurerun pilotage de l’activité au regard de critères ou de limites quant à l’acceptation de risques que s’est fixé l’établissement, l’élaboration d’une cartographie peut, selon la complexité de l’organisation et le niveau de précision que l’on veut lui donner, constituer un travail fastidieux et coûteux. Aussi, paraît-il opportun de s’intéresser aux bénéfices de l’exercice au regard de l’effort qu’ilrequiert.

1

* Associé, Risk consulting, Deloitte. ** Senior Manager, Risk consulting, Deloitte.

DENIAU

1

15/06/06, 9:08

REVUE D'ÉCONOMIE FINANCIÈRE

2

Cette analyse est d’autant plus nécessaire que le régulateur, notamment dans le cadre des travaux du Comité de Bâle sur le contrôle bancaire concernant le risque opérationnel, incite les établissements à mener une cartographiede leurs risques opérationnels. Il serait alors tentant de se limiter à cette incitation que nous qualifierons de réglementaire, et de ne pas intégrer la cartographie des risques à une démarche plus globale de gestion et de pilotage. Néanmoins, associée à une compréhension adéquate des processus et du système de contrôle, la cartographie des risques peut constituer un outil puissant d’analyse etainsi s’insérer pleinement dans le dispositif de pilotage des performances. Quelques obstacles peuvent parfois encore ralentir l’utilisation de la cartographie des risques dans le cadre d’une démarche globale de gestion et de pilotage. Ces difficultés nous semblent plus relever d’une résistance au changement ou d’un manque de communication et de formation, que d’un débat de fonds sur l’intérêt etl’utilisation de cet outil. Enfin, une fois ces bénéfices et obstacles clairement posés, il convient de rappeler quelques règles pratiques à respecter, et quelques écueils à éviter, dans la conception et la mise en œuvre opérationnelle d’une cartographie des risques.

LA CARTOGRAPHIE DES RISQUES : QUELLES CONTRIBUTIONS AU PILOTAGE DES PERFORMANCES ?
Le concept de risque opérationnel, s’il n’estpas nouveau, a néanmoins été largement formalisé et normé dans le cadre des travaux du Comité de Bâle sur les exigences en fonds propres, dorénavant connus sous le vocable de Bâle II. À cet égard, il peut être intéressant de se référer, en premier lieu, aux prescriptions de Bâle II quant à la gestion et la cartographie du risque opérationnel, et notamment en ce qui concerne les critèresd’éligibilité aux méthodes standard et avancée (ci-après « AMA » pour Advanced Measurement Approaches). S’agissant de l’approche standard, la banque doit justifier de la mise en place d’un système de gestion du risque opérationnel, disposant de ressources suffisantes et à la surveillance duquel Conseil d’administration et Direction générale s’impliquent activement. Ces critères sont développés pour les...
tracking img