Cas briquet zip

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1002 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse des attitudes et comportements des différents segments de population:

Le « coeur de cible » actuel du briquet ZIP est la grande bourgeoisie et tous ceux qui la prenne pour modèle.
Depuis toujours, il est considéré comme un produit de luxe et est apprécié pour le « spectacle social » qu'il procure. Il est considéré comme un symbole et constitue un mode de consommation ostentatoire =avoir financier, symbole de la réussite financière.

Pour répondre à ce coeur de cible, le briquet ZIP est un briquet de luxe vendu dans une gamme de prix élevée (de 200€ à 1000€). Il représente le snobisme, plaqué d'or ou d'argent avec gravure. C'est un des plus beaux sur le marché, lourd, avec des finitions soignées.

Le problème est que cette population est en régression. Le briquet ZIPdoit donc s'étendre à de nouvelles cibles pour élargir son implantation.

Nouvelles cibles:
courants modernistes qui ont vu le jour depuis quelques années
entrepreneurs
nouveaux riches, créateurs de « start-up »
hédonistes: à la recherche du plaisir
ceux qui veulent jouir de l'instant présent
attirés par les sciences et les techniques
friands d'esthétisme, attentifsau design
qui se rendent compte de la précarité des choses

Pour eux ce qui prime, c'est l'avoir culturel: technicité, technologie, science et esthétisme. Ils sont contre l'avoir financier. On n'est plus dans cette idée de snobisme qu'avait autrefois le briquet, mais dans une idée de technicité, d'avoir culturel. Le consommateur ne recherche plus à montrer sa réussite financière, mais ilcherche à montrer sa culture. Le briquet doit donc devenir un symbole culturel, et non financier. De ce fait, il faut redéfinir le positionnement du briquet ZIP.

Le positionnement du briquet ZIP

Qui?
Le briquet ZIP doit viser les courants modernistes qui ont vu le jour ces dernières années. Le nouveau coeur de cible doit donc correspondre à des consommateurs dont les relations sont plusdominées par le plaisir personnel de l'esthétisme, du savoir-faire, de la noblesse ou de la richesse d'un matériau; mais aussi à ces « nouveaux riches » ou créateurs de « start-up », fiers de leur réussite et qui cherchent à profiter de l'instant présent. Ce sont donc des personnes attirées par les sciences et les techniques qui correspondent à la modernité mais aussi par l'esthétisme et le design.Il ne faut cependant pas oublier que ce sont des personnes qui se rendent compte de la précarité des choses et ne proviennent pas forcément de la haute bourgeoisie.

Quoi?
Le briquet ZIP doit donc conserver son esthétisme, mais ne doit plus être représenté comme le symbole de l'avoir financier. Ça doit être un produit fonctionnel, moderne et technique. On peut imaginer deux produitsdifférents: le modèle classique qui correspond au briquet ZIP traditionnel et un modèle qui serait plus moderne, un nouveau design peut donc être envisagé.

Pourquoi?
Les consommateurs auront ainsi le bénéfice d'avoir un objet esthétique, car le briquet reste tout de même un produit de luxe, mais aussi un objet plus moderne. Il pourront également s'en servir pour une fonction autre que le simple briquet,et ainsi bénéficier d'un produit fonctionnel.

Quand?
Les consommateurs pourront s'en servir lorsqu'ils voudront allumer quelque chose (cigarette, pipe, bougie...), s'éclairer...

Contre qui?
Les principaux concurrents du briquet ZIP seront alors:
en premier lieu le briquet 101-Original car il touche la même cible. En effet, c'est un briquet ultramoderne dont la technologie est trèssophistiquée. Il est le symbole de l'intégration dans la vie moderne de ses possesseurs
en second lieu le briquet ULM: également moderne, est est caractérisé par son esthétisme (grâce aux derniers perfectionnements de la science), et l'utilisation de matériaux « nobles » tels que le titane
en dernier lieu les briquets Plymouth et Vendome qui étaient ses principaux concurrents avant son...
tracking img