Cas cirque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3674 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CORRIGEE DU CAS LE CIRQUE MAGIQUE

I / CONSTAT EXTERNE 3 A. B. C. D. E. F. ANALYSE DE L’ENVIRONNEMENT IDENTIFICATION DES CONCURRENTS ETUDE DE MARCHE 5 6 3 4

2

TYPOLOGIE DE LA CLIENTELE MIX MARKETING SCHEMA PORTER 7 9

2 / SITUATION ACTUELLE 10 A. B. SWOT 10 ANALYSE INTERNE 11

3/ HIERARCHISATION DES OBJECTIFS 14

4 / DIAGNOSTIC STRATEGIQUE 15 A. B. GRILLE D’ANSOFF 15 16

ANALYSEDES DISTANCES

C. STRATEGIE DE DIVERSIFICATION 17

5 / STRATEGIE DE REPLI

21

6 / PLANNING 22

7 / ORGANIGRAMME 23

8 / CONCLUSION 24

Introduction
Le Cirque Magique cherche à se restructurer et pour cela fait appel à des professionnels de l’Audit en vue d’une expertise marketing efficace. D’après la retranscription d’un entretien particulier avec un confrère, nous avons pu nousfamiliariser avec les objectifs du Comité Directionnel. Avant même la lecture de cette entrevue nous pouvons nous demander si un cirque peut concrètement adopter une stratégie de cet ordre. Le marketing peut-il en effet s’appliquer à l’univers du spectacle et tout particulièrement celui du Cirque, généralement fondé sur des valeurs non-conformistes et marginales. En vue de cette éventualité, troisgrandes problématiques, dégagées du cas du Cirque Magique, ont guidées notre étude : • Comment solutionner les insuffisances en matière d’accueil liée aux réticences des communes? • Comment améliorer leur politique de gestion des ressources humaines ? • Comment développer leur projet d’une politique RSE ?

3

L’ensemble de notre étude vise donc à éclaircir ces différents points menaçant lapérennité du Crique Magique.

I / CONSTAT EXTERNE
Afin de pouvoir proposer une stratégie efficiente à la problématique du Cirque Magique, nous avons besoin d’appréhender le contexte et l’environnement de son activité. A. ANALYSE DE L’ENVIRONNEMENT (PESTEL) POLITIQUE (Subventions) Dispositif d’aide à la création, la diffusion et la valorisation des Arts du Cirque Création de pôles dédiés aux Artsdu Cirque en région Création de Centres de formation aux Arts du Cirque ECONOMIQUE Augmentation des parts du budget des ménages pour les services culturels et récréatifs SOCIAL Points Négatifs: - Précarité de l’emploi Statut des intermittents Conditions de vies (logements insalubres)

4

Points Positifs: - Volonté d’une politique RSE -Nouveaux comportements de consommation liés à la cultureTECHNIQUE Point Négatif: Difficultés d’ordre logistique (chapiteau, transports) Points Positifs: - Optimisation de la R&D ECOLOGIQUE Production d’externalités négatives : - pollutions dues aux moyens de transport, à l’abandon de prospectus et déchets ainsi qu’à l’évacuation des eaux usées. - Reprise de concepts culturels tels que le «Bio » et le développement durable dans l’activité des cirques LEGALDroit du Travail : législation spécifique concernant le statut des intermittents du spectacle - Exploitation de l’outil Internet et des NTIC

B. IDENTIFICATION DES CONCURRENTS Le marché des arts du spectacle du vivant est assez opaque, cependant il est possible de les identifier plus précisément afin d’avoir une visibilité des menaces potentielles. Nous avons découpé le marché en 3 segments :- Concurrence générique Les concurrents sont composés de l’ensemble des organismes appartenant aux arts du spectacle vivant. Ce marché répond aux mêmes besoins de divertissement que le cirque. Il est composé principalement du théâtre auquel se greffent des concerts, la danse, l’opéra et le cinéma. - Concurrents inter-segments : Cirque traditionnel et Cirques Internationaux • Cirque traditionnel Ilest composé de spectacles d’arts du cirque, d’autres arts et de savoir- faires variés. (Art clownesque, art de manipulation d’objet, art du dressage, arts aériens On dénombre environ 500 compagnies de cirque en France. De plus, on remarque un monopole des grandes enseignes de cirque traditionnel, environ 50, tels que Gruss, Bouglione ou encore Zavatta. Le cirque traditionnel regroupe en France...
tracking img