Cas clinique ortho

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1332 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Situation A
Mme Marie 80 ans, fracture de l’avant-bras

Vous êtes infirmière dans un service de chirurgie orthopédique et vous vous occupez de MME MARIE.
MME MARIE , 80 ans a fait une chute en vélo, elle présente une douleur importante au niveau de l'avant bras et une dermabrasion au coude gauche.
A l'admission au service des urgences, le chirurgien aprés un examen clinique etradiologique, pose le diagnostic médical de fracture sans déplacement de l'extrémité inférieure des 2 os de l'avant bras, de type pouteau colles.
Cette fracture, aprés une manoeuvre de réduction, nécessite une immobilisation par une contention platrée brachio-antébrachiale-palmaire.
MME MARIE vit seule, au premier étage dans un batiment au centre ville, le chirurgien décide de l'hospitaliser pour 48heures pour surveillance.
Lors de l'interrogatoire, il s'avère que Mme MARIE ignore la date de ses vaccinations antitétaniques, le chirurgien préscrit une injection intramusculaire de gamma globulines antitétaniques à 250 UI et le jour même une vaccination antitétanique.

Questions :
1. Clarifier les termes spécifiques de la situation.

-Dermabrasion : frottement, ablation de certains tissuscutanés.
-Fracture : Rupture de la continuité de l'os.
-Fracture de type pouteau colles : fracture de l’extrémité du radius sus articulaire : située à moins 2,5 cm de l’interligne radio-carpien.
-Réduction : technique orthopédique, ayant pour but, de ramener à une position anatomique normale, par des manipulations externes, les fragments fracturés ou luxés.

-Contention plâtréebrachio-antébrachiale-palmaire :
-Contention : Moyen qui permet de maintenir les fragments osseux dans leurs rapports normaux jusqu’à la formation d ’un cal osseux solide.
-Plâtre brachio-antébrachio-palmaire : poignet + coude + avant bras, celui ci est en légère flexion palmaire et inclinaison cubitale, pouce et doigts libres.

-Gama-globulines : médicament dérivé du sang :immunoglobuline humaine→anticorps antitétanique.
- L'injection intramusculaire (IM) est l'administration dans un muscle d'un produit médicamenteux présenté sous forme injectable
-Vaccin : Préparation faite à partir de microbes, que l’on introduit dans l’organisme, permettant la constitution anticorps.
-tétanos : Maladie neurologique qui se caractérise par des contractures musculaires, consécutives àl’infection par la tétanospasmine.

2. Positionner sur un schéma que vous dessinez d'un os long, les différents éléments qui le composent.

L’os long sur une coupe longitudinale, de la superficie à la profondeur :
* Périoste : membrane blanchâtre qui recouvre l’os sauf au niveau des surfaces articulaires.
* Endoste : couche de tissu qui tapisse la cavité interne (médullaire) des oslongs et qui renferme la moelle
* Os compact ou cortical: tissu osseux compact qui forme la corticale externe de l'os et protège la partie interne constituée de tissu spongieux.
* Os spongieux ou médullaire : structure en éponge, faite de travées osseuses, la couche spongieuse offre en réalité une très grande résistance à l'écrasement.
* Canal médullaire : situé dans la diaphyse etcontient: moelle osseuse, vaisseaux et nerfs.

3. Enumérez les principaux signes d'une fracture.

Les signes d’une fracture :
-la douleur constante.
-Le blessé perçoit comme un craquement douloureux qui est caractéristique.
-L’impotence fonctionnelle.
-La contusion ou la déformation.
-Il peut y avoir une ouverture cutanée, un œdème.

4. Citez la complication majeure qui peut survenirdans les 48 premières heures chez MME MARIE, nommez les signes d'alerte qui peuvent faire suspecter l'apparition de cette complication et indiquez les séquelles possibles.

La complication principale après la pose d’un plâtre pouvant survenir dans les 48 heures est le syndrome de Volkman, du à des lésions nerveuses et musculaires par compression, entrainant la rétraction ischémique des...
tracking img