Cas durabec

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3284 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Cas Durabec Inc. (Notes pédagogiques)

a) La proposition de Valeur-Plus est-elle financièrement intéressante pour Durabec Inc ?

Une analyse de rentabilité de la proposition de Valeur-Plus permet de dégager des valeurs actualisées nettes (VAN) négatives au taux d'actualisation de 12 %, et ce pour les deux situations (achat de machinerie et ajout d'un deuxième quart) (annexe 1 & 2). Malgré lefait que la proposition permet de dégager une contribution globale de 311 250$ par année (annexe 3), les coûts supplémentaires de même que l'investissement requis pour supporter l'accroissement du volume y sont supérieurs.

Une bonne part des coûts engagés découle de la perte des clients actuels. Malgré le fait qu'il y a beaucoup d'incertitude à cet égard puisqu'il est difficile demesurer la réaction de la clientèle actuelle, le fait demeure qu'il est essentiel d'en mesurer les conséquences. Il devient donc utile de faire une évaluation approximative de ce manque à gagner.

Il est intéressant de constater que la situation qui prévoit l'achat de machinerie s'avère la moins rentable. Le directeur de production prend donc la mauvaise décision si nous considérons seulementl'aspect quantitatif. Une décision doit toujours commencer par cet aspect avant d'être définitive.

De plus, nous devons considérer la perte de clientèle qui aura pour effet de réduire le volume dans une proportion à peu près égale au débordement de capacité prévu originalement. Ce qui fait en sorte que l'acquisition de la machinerie ne semble plus être requise. Selon cette alternative, laVAN devient donc positive et le projet devient donc plus intéressant (annexe 4). Ce qui est toutefois paradoxale est que la proposition devient rentable du fait de la perte de la clientèle actuelle ! Est-ce une bonne chose ou non ?

Donc, sur la seule base quantitative, il devient difficile de prendre une décision du fait des résultats partagés. Toutefois l'analyse semble nous conduire versun refus de la proposition du fait des aspects négatifs qui en découlent. Il faudra donc aller chercher de l'information supplémentaire pour prendre une décision plus éclairée.

b) Quels sont les risques à moyen terme de l'acceptation et du refus de la proposition de Valeur-Plus pour Durabec Inc ?

Mme Larrivée a de bonne raison de s'inquiéter puisque les ventes sont en décroissance depuistrois ans. L'analyse du point mort (annexe 5) nous permet d'observer que ce dernier se situe autour de 110,000 unités. Au rythme où vont les choses, avec l'érosion des ventes, Durabec risque de voir son volume d'activité au niveau du seuil de rentabilité d'ici quelques années. Il lui faut donc redresser la situation avant de ne plus être en mesure de le faire.

L'analyse traditionnelle consistehabituellement à relever les menaces et opportunités (aspects externes) qui découlent d'une telle proposition de même que les forces et faiblesses (aspects internes).

Menaces

• Érosion actuelle liée aux produits à batterie et la concurrence asiatique.
• Valeur-Plus est un nouveau client ( si ce n'est pas nous, ce sera un compétiteur).
• Perte de client parce que prix plus baspour Valeur-Plus.

Opportunités

• Nouveau marché (Ouest canadien),
• Permet de combler la capacité inutilisée,
• Valeur-Plus est un joueur de taille avec qui nous pouvons croître.

Forces

• Valeur-Plus est un client solide,
• Volume de ventes important jumelé à une gestion minimale,
• Produits semblables à ce qui est déjà fait.

Faiblesses

•Commandes spéciales imprévisibles,
• Maintien d’un stock (coussin de sécurité),
• Prix moindre (contribution marginale),
• Expédition vers un territoire nouveau (étalement géographique),
• Modifications et investissements requis,
• Dépendance envers un gros client, renouvellement au bout de trois ans?

Risques liés à l'acceptation

Il a été fait mention de l'impact...
tracking img