Cas first cummunity

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1277 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Cas No 11
Sur la financière First Cummunity

Aspects humaines des organisations

Université du Québec à Rimouski, campus de Lévis
Le 20 octobre 2003
1. Quels mécanismes de coordination la First Community Financial emploie-t-elle pour gérer les conflits possibles entre sa division des ventes et sa commission de crédit?

First Community Financial déploie des efforts considérables enutilisant plusieurs mécanismes de coordination pour gérer les conflits possibles entre sa division des ventes et sa commission de crédit. Cette entreprise utilise principalement des modes interpersonnels de coordination pour créer la synergie entre ces deux divisions en privilégiant la parole, l’écoute, l’ouverture aux idées d’autrui et la création. Les principaux mécanismes de coordinationutilisée par cette entreprise et qui visent une amélioration de la communication sont :

✓ la cohésion de l’équipe;
✓ la philosophie organisationnelle qui prône le respect de tous les employés;
✓ le processus de discussion ouvert.

La cohésion de l’équipe est le résultat d’une implication et d’un fort sentiment d’appartenance. Les membres dechacune de ces deux divisions doivent partager les mêmes objectifs et les mêmes désirs. Chacun doit apprendre à mieux se connaître et, par le fait même, à découvrir ses semblables. Lorsqu’il y a cohésion dans chaque équipe, on peut viser l’unité entre les deux départements. Pour y arriver, ces deux équipes doivent rechercher une certaine homogénéité entre leurs valeurs, leurs objectifs, leursfaçons de faire. Une collaboration et une coopération soutenue et continue permettent de coordonner les efforts dans une même direction et de profiter pleinement des connaissances et des compétences des deux équipes. Pour que les membres de ces deux divisions travaillent bien ensemble, les tâches réalisées pour chacune doivent s’harmoniser avec celles qu’accomplit l’autre division. Il faudraitéliminer la politique de rémunération des commerciaux basée sur le nombre de contrats conclus parce que, selon nous, ce système de récompense nuit à l’élaboration d’objectifs communs entre les deux divisions. Au lieu de s’attarder sur leurs intérêts personnels, ces deux départements doivent s’allier afin que l’entreprise forme un tout cohérent.

La philosophie organisationnelle qui prône lerespect de tous les employés. Chacun des membres doit se sentir apprécié et important. En éliminant les différentes formes de discrimination, on permet à chacun des employés de réaliser son plein potentiel. Ces divisions ne doivent pas agir comme des adversaires mais plutôt comme des alliés. Pour favoriser le respect de tous les membres, il faudrait prendre des décisions selon l’opinion majoritairedes deux divisions confondues.

Le processus de discussion ouvert permet à chacun des membres des deux départements d’exprimer ouvertement son point de vue et de le justifier sans craindre les opinions d’autrui même si elles sont opposées aux siennes. Au cours de ce processus, toutes le possibilités sont analysées puisque les membres font preuve d’une grande créativité, d’une ouverture auxnouvelles idées et recherchent l’amélioration continue. Les employés sentent qu’ils participent à la prise de décision au sein de l’entreprise puisque leurs suggestions sont entendues et analysées.

Bref, l’amélioration de la communication permet aux employés de chacune de ces divisions de communiquer entre eux dans un climat sain, agréable et qui n’est pas propice à la dispute. Ainsi, lorsque lacommission de crédit rejette des demandes de prêts proposées par les commerciaux, chacun de ces départements doit spécifier ses attentes et ses motifs par rapport à la situation. On doit, d’abord et avant tout, rechercher la coopération pour éviter les conflits.

2. Quelles sont les qualités que devrait rechercher le First Community chez ses nouveaux employés pour éviter que sa structure...
tracking img