Cas futur cosme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3159 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DOSSIER 1
[pic]

IDENTIFICATION DES PRINCIPAUX PROBLÈMES DE NÉGOCIATION QUI PEUVENT SE POSER DU FAIT DES DIFFÉRENCES DE CULTURES : FRANCE / AMÉRIQUE LATINE.

1. LA MISE EN ÉVIDENCE DES DIFFÉRENCES CULTURELLES

Les problèmes de négociations lies aux différences culturelles peuvent s’identifier par les thèmes suivants :

← Individualisme et le Collectivisme :

← Le rapportMasculinité/Féminité

← La distance hiérarchique

← L’appréhension de l’avenir (la gestion des risques)

En effet, selon les valeurs culturelles et morales du pays, un individu ne se comportera pas de la même manière vis-à-vis de ses congénères. Les études qui ont été menées à ce sujet démontrent que le degré d'individualisme et de masculinité d'une entreprise a tendance à êtrecorrélé avec le type de relation qui existe entre les individus. En revanche, le degré de distance hiérarchique et de contrôle de l'incertitude aura tendance à être lié avec le style d'organisation et de management de l'entreprise.

← Le classement Individualisme

La richesse dans un pays amène et crée la culture. Ainsi, la culture dans un pays peu développé tel que l’Amérique Latine tourne estfondée sur la solidarité, contrairement à la France, pays développé qui tourne autour de la compétition.

Ainsi, l’aspect de l’individualisme et du collectivisme découlera ce cette culture. Cela se reflète dans les types de management. En France, le management est plutôt individualiste, se représentant par des décisions directives, strictes, moins de souplesse ; un contrairement à l’AmériqueLatine qui établit son style sur le collectivisme en privilégiant le relationnel, le social.

La manière de travailler est bien différente. Pour que les deux pays puissent travailler ensemble, il sera nécessaire de savoir s’adapter et être flexible. 

|Fort individualisme |Fort collectivisme ||Europe occidentale et du Nord, États-Unis, Canada, Australie, |Amérique du Sud, Asie, Moyen-Orient |
|Grande-Bretagne | |

Les pays à forte tendance individualiste se caractérisent par les points suivants :

• Indépendance vis-à-visde son organisation ;

• Mise en avant de la vie professionnelle ;

• Recherche d'autonomie et de liberté d'action ;

• Attirance pour les défis et les challenges personnels ;

• Conflits débouchant généralement sur des affrontements.

Les pays à forte tendance collectiviste se caractérisent par les points suivants :

• Dépendance envers l'organisation ;• Préférence pour le travail en groupe ;

• Recherche d'un rôle social ;

• Besoin de soutien et d'assistance ;

• Aspiration pour des actions de formation ;

• Conflits ne devant pas décrédibiliser l'autre partie.

← Dimension Masculinité

L’égalité Hommes / Femmes n’est pas toujours présente dans les cultures latines, bien qu’il existe desdisparités selon les régions du pays. Ainsi, cela va créer différents styles de management et systèmes de motivation des équipes.

Si les rôles sont différenciés, la société est nommée « masculins », si les rôles sont interchangeables, la société est nommée « féminins ».

En France, la culture est en général à la fois féminine et masculine. Cette dimension va mesurer les valeurs de la vie, la miseen valeur des relations personnelles plus que la relation à l argent, l’entraide et la modestie, la reconnaissance, l’ambition et la recherche du pouvoir.

Il est nécessaire de prendre en compte cette dimension dans les négociations afin de cibler les centres d’intérêts des interlocuteurs et ainsi éviter les sujets sensibles, en vue de mener à bien la transaction.

|Forte Masculinité...
tracking img