Cas ipl strategie d'entreprise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1380 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Stratégie d’entreprise – M. Degeorge
Cas IPL
1-La stratégie d’entreprise (« Corporate ») consiste à composer et à gérer un portefeuille d’activités. A cet effet, il va falloir développer ou a contrario écarter certaines d’entre elles. Le préalable à cette question est donc d’identifier les grands pôles d’activités, appelés « DAS » (domaines d’activité stratégique) ou « Business Units ».
Quelssont les domaines d’activité de 3M ?
3M présente ses grands pôles sur la page « produits et services ». Il est spécifié dans le texte qu’ils sont au nombre de 7 : « le Groupe 3M est divisé en sept spécialités ». Pourtant, si l’on dénombre les items, on trouve, contrairement à ce qui indiqué juste au dessus, non pas 7, mais 8 grandes catégories. En regardant de plus près, on s’aperçoit que lacatégorie « Maison et Loisirs » contient des produits présents dans d’autres catégories : « Produits de premiers soins : Nexcare » est dans le pôle « Santé », « Adhésifs, rubans adhésifs, rubans adhésifs Scotch » dans « Grand Public et bureaux », « Nettoyage et entretien » dans le pôle « Industrie ». On retrouve en effet dans cette catégorie les produits adhésifs (Scotch tape, Post It…), desproduits de soin (gamme Nexcare : pansements, sparadraps…), de nettoyage (éponges, éponges grattantes…).
De manière classique, les segments stratégiques (les DAS) sont définis à partir des critères de segmentation externes (clientèle, marché pertinent, réseau de distribution, concurrents) et de segmentation internes (coûts partagés, technologie, compétences mobilisées, synergies). Manifestement, legroupe 3M prend en compte les critères de segmentation externes à travers l’orientation client du développement des produits qui implique « une connaissance très fine des métiers et des besoins ». Mais les critères de segmentation internes constituent également une préoccupation fondamentale pour le groupe qui s’appuie sur une base technologique (« 44 plates-formes technologiques ») permettant degénérer des synergies entre les activités : « La maîtrise technique de l’entreprise se fait de façon additive et 42 éditions EMS – Photocopie soumise à autorisation
Les DAS de 3M sont donc définis par ces deux types de critères à la fois. On peut donc considérer que la catégorie « Maisons et loisirs » ne constitue pas un segment stratégique, mais plutôt une sous-segmentation marketing de cesdifférents segments stratégiques. Afin d’éviter toute confusion entre segmentation stratégique et marketing, les DAS « industrie » et « grand public et bureaux » sont renommés respectivement « abrasifs, colles et entretien », et « adhésifs et fournitures de bureau ».

Au final, on distingue 7 DAS :
– signalisation, communication graphique et optique
– électronique, électricité et communication
– santé– sécurité et protection
– transports
– abrasifs, colles et entretien
– adhésifs et fournitures de bureau
Quelles activités démarrer, développer, quitter ?
Les plates-formes technologiques servent de support au lancement de nouveaux produits, ou au développement de produits existants.
– Démarrer : un nouveau DAS semble émerger compte-tenu des informations disponibles (l’effort de R&D(« imaginez qu’un jour… ») dans le domaine des piles à combustibles annonce la création d’un nouveau DAS « Energie »).
– Développer : les éléments mis en avant dans le cas ne permettent pas de conclusions définitives. Néanmoins ils permettent d’ouvrir la discussion sur d’éventuels développeCas de Management-OK.
En effet, les choix de communication sur le site peuvent laisser penser que lestechnologies des films et solutions optiques avec notamment les films Vikuiti™ permettent de soutenir le DAS « ignalisation, communication graphique et optique ».
– Quitter : au sein du pôle « Santé », la branche pharmacie dont les spécialités étaient la Cardiologie et l’Immunologie a été cédée fin 2006 (Annexe 4). Les recherches sur les Modificateurs de la Réponse Immunitaire (IRM) étaient...
tracking img