Cas jurasic toys

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1651 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Stratégie
Etude de cas : Jurassic Toys

Question 1 : En utilisant le modèle PESTEL, identifiez les variables pivot dans l’industrie mondiale du jouet.

Nous allons analyser le cas Jurassic Toys grâce au modèle PESTEL à travers les différentes forces.

Les forces politiques 
▪ L’Union Européenne a mis en place un quota d’importation sur certains jouets en provenance de Chine. Ce quotapeut être qualifié de protectionnisme. Certain pays comme la Grande Bretagne ou les Pays-Bas étaient opposés aux quotas. En effet, plusieurs investissements avaient déjà été réalisés en Chine. Des entreprises européennes ont choisi des entreprises chinoises pour sous traités la fabrication des jouets.
▪ Des associations telles que China Labor Watch ont publié des rapports critiques sur lesconditions de travails des ouvriers chinois. En effet, de nombreuses entreprises produisent leurs jouets dans des provinces repliées de la Chine dans des conditions de travail pénibles. Ces rapports ont un impact important sur les échanges entre la Chine et les autres pays.
▪ L’OMC a eut également une influence en libérant les échanges commerciaux avec la Chine.

Les forces technologiques ▪ De plus en plus de licence sont vendues aux industries du jouet. En effet, il y a une convergence entre le cinéma et le jouet. Ces licences sont très rentables pour les deux parties.
▪ Il y a une course à l’innovation entre les fabriquant de jouets. Les entreprises développent de plus en plus les jouets électroniques.
▪ De nouveaux concurrents arrivent sur le marché tel queMicrosoft, Sony ou Nintendo qui développe leurs jeux vidéo et détourne les enfants des traditionnels jeux.

Les forces sociales 
▪ La première force sociale est l’implication des enfants dans la production des jouets. En effet, il est très mal perçu par les consommateurs occidentaux de faire travailler des enfants.
▪ De plus, l’augmentation des divorces au sein de la société occidentale a uneinfluence sur la vente des jouets. Chacun des parents offrent des jouets à leur enfants ce qui booste les ventes.
▪ De la même manière, l’espérance de vie de personnes âgées a augmenté. Les grands parents achètent donc plus de jouets à leurs petits enfants.
▪ Enfin, le taux de natalité dans les pays développés
▪ Le taux de natalité dans les pays développés c’est également accrurenforçant ainsi la vente des jouets.

Les forces économiques
▪ Tout d’abord, la principale force économique du secteur est le faible coût de la main d’œuvre dans les pays en développement comme la Chine. La main d’œuvre est le principal coût dans la fabrication d’un jouet. Le faible coût de la main d’œuvre en Chine est donc une variable incontournable dans l’industrie mondiale du jouet.
▪Puis, le coût du transport est également important à prendre en compte. Cela a un impact sur la réactivité des fournisseurs asiatiques au bénéfice des fabricants occidentaux comme les français tel que les entreprises du Jura.

Les forces écologiques
▪ L’aspect écologique est important vis-à-vis des jouets. Beaucoup de jouet ont comme matière première le plastique. Le problème du recyclageest donc posé. Les entreprises doivent répondre à ce critère.
▪ De la même manière le bois est une matière souvent utilisé dans la production de jouet. Il faut donc penser à renouveler les forêts
▪ Enfin, les entreprises s’appuient sur la norme ISO sur la qualité comprenant des concepts sur le développement durable.

Les forces légales
▪ L’industrie du jouet est strictementencadrée par des normes de sécurité que les entreprises doivent respectées. Cependant, les pouvoirs publics chinois n’ont pas les moyens nécessaires pour contrôle toutes les exportations. Ils ne peuvent donc pas assurer correctement les réglementations. Cela peut avoir de lourde conséquence comme Mattel qui a été forcé de rappeler plus de 18 millions de jouets du à l’utilisation de produits dangereux...
tracking img