Cas malongo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 34 (8434 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

INTRODUCTION

Synthèse swot de la marque et diagnostic 4

* Analyse externe
* Analyse interne
* Diagnostic

Strategie et marketing mix 22

* Produit
* Prix
* Distribution
* Communication


CONCLUSION

INTRODUCTION

Si depuis plusieurs années la tendance est à la baisse pour la consommation en volume, le café reste l’un despremiers marchés de l’épicerie. En 2007, 91,6% des ménages français ont été acheteurs. En moyenne par ménage et sur douze mois, les Français ont ainsi dépensé 48,81 euros pour leur café.

La première tendance et vraie révolution qui est apparue est  les dosettes. Elles poursuivent leur essor depuis le succès de Nespresso, qui reste l'un des leaders du marché.
Les dosettes représentent aujourd'huiplus de 20% de la valeur du marché du café et la France est le 4ème marché européen pour les machines Expresso utilisant ce procédé. 

Autre tendance forte, les consommateurs se tournant désormais vers plus de qualité, y compris pour le café consommé hors domicile, l'offre des mélanges arabicas/robustas se réajuste vers une qualité supérieure.  Le segment haut de gamme est donc très appréciépar les amateurs de café, d’où l’essor des café de bonne qualité tels que les marques Nespresso ou Malongo.

D'autre part, le consommateur français restant culturellement très sensibilisé à la relation qualité/goût/origine et donc curieux de découvrir l’origine des produits qu’il consomme, d’où l’essor des cafés équitables tels que la marque Malongo les propose.

Dans une première partie nousanalyseront donc plus précisément le marché actuel du café, ainsi que l’environnement de la marque Malongo, qui répond actuellement aux nouvelles attentes des consommateurs : qualité et connaissance de l’origine des produits.
Dans une seconde partie nous montrerons comment créer une nouvelle gamme Malongo qui permettra de se différencier toujours en communiquant sur le développement durable et lesvaleurs du commerce équitable.

I- Synthèse SWOT de la marque et diagnostic

Analyse externe

Environnement :

* Environnement socioculturel 

Le café est le produit alimentaire le plus consommé des français et des pays occidentaux en général. Les pays européens les plus consommateurs sont les Pays Bas et les pays scandinaves. Le café en France se boit comme une sorte de rituelindividuel. Le café se révèle ainsi être un élément essentiel dans le déroulement d’une journée d’un consommateur français. Le lieu et le moment de consommation diffèrent selon chacun. Il est à noter que le café a un fort rôle socialisateur, en particulier dans le domaine professionnel. La pause-café est aujourd’hui une habitude, un moment de partage convivial. La pause-café est dès lors utiliséecomme un moment d’informations informelles.
De plus, le marché du commerce équitable occupe une place de plus en plus importante dans notre société. Avec la prise de conscience des consommateurs sur leur achat, on voit apparaître un véritable engouement pour les produits issus du commerce équitable et respectant l’environnement (augmentation de 40% des produits labellisés Max Havelaar, sur lemarché français en 2006).
Ces nouvelles attentes des consommateurs, auxquelles les entreprises doivent s’adapter, donnent lieu à un engagement à la fois économique et citoyen de la part de celles-ci, dont le nombre est en constante augmentation: c’est la Responsabilité Sociale des Entreprises.

* Environnement juridique 

L’Organisation Internationale du Café influe beaucoup sur le marché ducafé en orientant le commerce de celui-ci vers telle ou telle démarche. Cette organisation regroupe la plupart des producteurs de café et la plupart des pays importateurs. Cette organisation à de ce fait un poids important sur ce marché et exerce un lobbying particulièrement puissant auprès des Etats producteurs et consommateurs. L’OIC joue aussi le rôle de coordinateur entre pays et de source...
tracking img