Cas marie marketing

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3628 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Marketing de base

Etude du Cas

Sommaire

1. Introduction 3

2. Q.1 Faire l’analyse du marché et des positions concurrentielles de MARIE 4

3. Q.2 Quelles sont les forces et faiblesses de Marie sur le marché français ? 7

Analyse PEST et SWOT 7

4. Q.3 Que pensez-vous de la nouvelle stratégie proposée par la direction de MARIE ?9

1. Analyse de la politique produit 9
2. Analyse du nouveau packaging 10
A. Qu’est ce que le nouveau packaging évoque pour vous ? 10
3. Analyse de la communication 11
A. Pourquoi selon vous la campagne « Brigade » n’as pas apporté les résultats escomptés ? 11
B. Faites l’analyse de la nouvelle campagne 11

5. Bibliographie 12

6.Annexes 13

Introduction

Marie apparaît aujourd’hui comme un incontournable des plats cuisinés, domaine dans lequel l’entreprise est bien implantée et possède des parts de marché conséquentes.

La société a été créée en 1981 par le groupe Gorcy et s’est fait connaître en grande partie grâce à Mr. Marie, qui représentait l’entreprise dans chacune de ses pubs.

Aujourd’hui, la société est doncun leader dans son domaine et ses parts de marché sont en augmentation depuis le début des années 2000. Marie a su s’adapter au nouveau mode de vie des populations occidentales : les repas rapides, le manque de temps pour cuisiner etc.

Question 1 : Faire l’analyse du marché et des positions concurrentielles de MARIE

Marie intervient dans 4 grands domaines d’activités à savoir :

• Letraiteur frais

• Le surgelé grand public

• La restauration hors foyer

• L’exploitation de Marque sous licence tel que Luang, Bocuse et Weight Watchers

Aujourd’hui Marie est l’un des cadors du « convenience food » en Europe.

Evolution du marché surgelé et traiteur

Nous voyons que le marché traiteur évolue plus rapidement que le marché du surgelé aussi bien en volumequ’en valeur. Entre 2005 et 2006 le marché traiteur a subit une hausse de 9,80% et entre 2006 et 2007, une hausse de 7,60% en volume. Alors que le marché du surgelé a vu une hausse aux mêmes dates de 3,10% et 1,40%. De plus nous voyons que le chiffre d’affaire total traiteur a augmenté d’environ 9,6% entre 2006 et 2007 atteignant ainsi 1480 millions d’euro en 2007 et aux même dates, le marché totaldes plats surgelés a augmenté de 2,4% arrivant à 894 millions d’euro.

Cela nous montre bien que ces deux marchés sont très porteurs et sont en expansion. D’où l’investissement massif des marques distributeurs, pour concurrencer les marques leader du secteur.

Plats traiteurs

Marie se positionne à la seconde place (en part de marché valeur) sur le marché total des traiteurs, derrière Sodebomais devant Fleury Michon, avec 4,9% des parts de marchés contre 8,2% pour Fleury Michon. Sodebo domine très nettement ce secteur grâce a sa domination sur le marché des pizzas. Nous voyons aussi l’importance des marques distributeurs sur ce marché car elles détiennent à la même date 36,2% des parts de marché soit environ 7 fois plus que Marie. En 2007.

En se qui concerne son positionnement auniveau des quiches, tourtes, tartes, Marie se situe à la première place en part de marché valeur avec 19,6% en 2007, contre 11,8% pour Stoeffler son principal concurrent sur se secteur. Ici encore, les marques distributeurs sont très représentées avec 32,7% des parts de marché.

Sur le marché des plats cuisinés individuels (traiteurs), Marie et ses marques sous licences détiennent 21,6% desparts de marchés, alors que Fleury Michon en détient 33,8%. Et les marques distributeurs 31,3%. En 2007.

Nous voyons donc que sur le secteur des solutions repas traiteurs, Marie et Fleury Michon sont les deux principaux acteurs. Mais nous voyons que depuis ces deux dernières années, c'est-à-dire 2005 2007, ces deux marques perdent peu à peu des parts de marché dans tout le secteur repas...
tracking img