Cas musi blox

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4887 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Volume 1 Numéro 3 Novembre 2003

Musi-Blox1
Cas produit par le professeur Laurent SIMON.

Aujourd’hui, je me demande si le style de gestion que j’ai adopté est le bon. Je m’interroge beaucoup sur les compétences et les habiletés qu’il me faut encore acquérir ou développer. Devrais-je m’inscrire à une formation très technique en informatique, voire en programmation? Peut-être faudrait-ilplutôt que je développe encore plus mes connaissances en gestion. Je suis contente de faire ce travail, et je crois que les choses se passent plutôt bien, mais quand vient le temps de transmettre mon expérience, je ne sais toujours pas quel est mon véritable rôle en tant que chef de projet.

Bachelière des HEC depuis un an et demi, Sophie Ostiguy a pris l’habitude de se retrouver une fois par moisavec deux de ses amis diplômés pour discuter de leurs débuts de jeunes gestionnaires. Ils ont fait beaucoup de travaux d’équipe ensemble et ils pensent que ces rencontres peuvent les aider à mieux vivre les premiers moments de leur carrière. Ce mois-ci, Sophie souhaite discuter de ses préoccupations de jeune chef de projet. Engagée il y a quelques mois par une petite entreprise de création delogiciels en pleine croissance, Cyberlud, Sophie a du mal à cerner l’étendue de ses responsabilités. Sa tâche principale consiste à superviser la production d’un logiciel de composition musicale pour non-musiciens, baptisé Musi-Blox. Il s’agit de représenter des sons par des formes et des couleurs et d’assister l’apprenti compositeur dans la création de son œuvre en lui présentant des modèlesd’associations possibles par l’intermédiaire d’une interface graphique conviviale. La mission de Sophie consiste à assurer la cohésion du projet à partir d’un cahier des charges très général, en respectant un budget et un calendrier qui restent «négociables», selon les termes de son employeur. Malgré son titre de chef de projet, Sophie se sent plutôt comme l’égale de ses cinq collègues : Luc et Sébastien,responsables du son, Thomas et Karim, programmeurs, et Noam, graphiste2. En effet, elle se voit mal intervenir dans les tâches du graphiste ou des deux programmeurs. De par son passé de musicienne, elle est plus à l’aise avec les deux responsables du son, mais là encore, la dimension technologique du travail la rebute. En fait, elle se rend compte que depuis son entrée en fonction, elle n’a cessé dese demander quel rôle elle doit jouer, quelle gestionnaire elle doit être : devraitelle agir en comptable et veiller au respect rigoureux du temps et des budgets, ou bien faudrait-il qu’elle intervienne dans la création du produit en mettant ses talents artistiques au service de l’équipe?

1 2

Merci à Richard Déry et Anne Mesny pour leurs commentaires et suggestions. L’annexe 1 décrit lesprofils des employés associés au projet.

Copyright © 2000. HEC Montréal. Tous droits réservés pour tous pays. Toute traduction ou toute modification sous quelque forme que ce soit est interdite. Ce cas est destiné à servir de cadre de discussion à caractère pédagogique et ne comporte aucun jugement sur la situation administrative dont il traite. Déposé sous le n° 9 40 2000 016 au Centre de cas HECMontréal, 3000, chemin de la Côte-Sainte-Catherine, Montréal (Québec) Canada H3T 2A7.

Musi-Blox

Après une vingtaine de minutes de conversation, Sophie en avait encore beaucoup à dire. Elle poursuivit :
Cela peut paraître un peu étonnant que je me définisse aujourd’hui comme une gestionnaire. À l’origine, je suis une musicienne. Je joue de la harpe depuis l’âge de trois ans et je donne desconcerts amateurs depuis l’âge de 12 ans. J’ai toujours cru que la musique serait au cœur de ma vie. J’ai fait un baccalauréat en musique, avec beaucoup de plaisir et d’excellents résultats, mais une fois diplômée, j’ai rapidement déchanté. La vie de concertiste est très précaire : il faut trouver des contrats, négocier des cachets, se déplacer beaucoup, répéter avec constance, sans jamais...
tracking img