Cas palm

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1359 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
• Questions :
 
1. En vous référant au cours et en particulier à la segmentation stratégique et l’identification des DAS, déterminez sur combien de DAS Palm intervenait jusqu’en 2003. Que pensez-vous de la décision de scission entre palmOne et Palm – Source ? Sur combien de DAS intervenait Palm en 2007 ?

Jusqu’en 2003 les domaines d’activités stratégiques sur lesquels Palm étaitprésent étaient les PDA (les assistants personnels numériques qu’on peut assimiler aux ordinateurs de poche) et les logiciels.
Du point de vue des critères internes (technologies, compétences, structures de coûts) tout comme du point de vue des critères externes (clientèle, marché pertinent, distribution, concurrence), on peut argumenter sur le fait que les deux activités étaient distinctes mêmesi il y des ressemblances.
Si l’on analyse les différentes forces concurrentielles « des PDA » on distingue :
- Le pouvoir de négociation des acheteurs représente un facteur déterminant. Palm en a d’ailleurs déjà fait l’expérience avec son Centro.
- Suivent avec la même importance l’intensité concurrentielle et la menace des produits de substitution. Apple et Microsoft sont desconcurrents féroces et puissants (Apple crée le Newton lorsque Palm crée le Zoomer par exemple).
- On peut penser que les fournisseurs eux-aussi ont un fort pouvoir de négociation.
- Enfin du coté des nouveaux entrants et des pouvoirs publiques, la menace est quasi-inexistante : les entreprises déjà en place sont les seules présentes et capables de mettre de fortes barrières à l’entréenotamment grâce à leur savoir-faire et au capital qu’il est nécessaire d’avoir pour entrer dans ce marché.

Pour l’analyse des différentes forces concurrentielles des « logiciels » on a :

- Le pouvoir de négociation des acheteurs est la force la plus importante. En effet le logiciel doit être vendu, comme le cite le texte, aux fabricants concurrents comme Handspring ou IBM. C’est donc eux, lesacheteurs et distributeur du système d’exploitation qui représentent la le segment de marché le plus important.
- Suit la forte d’intensité concurrentielle en place. On le constate dans le texte, à partir de 2001 les concurrents écartent le système PalmOS, en partie grâce à la diffusion d’Internet.
- Enfin la menace des nouveaux entrants est notable. Le système d’exploitation aussi completsoit-il peut facilement être reproduit voire améliorer. (Exemple de Linux)

- Les fournisseurs ne sont pas présents puisque le logiciel n’a pas besoin de matériel particulier.
On peut notamment insister sur le fait que les facteurs clés de succès sont différents, on les différenciera dans deux types de tableaux.
|Force de la concurrence |FCS (facteurs clés de succès) que Palmaurait pu employer |
|Pouvoir de négociation des |Diffuser plus largement son image, afin de fidéliser les clients et en attirer de nouveaux |
|acheteurs | |
|Intensité concurrentielle |Réduction descoûts fixe (même si Palm Proposait des produits moins chers que ces concurrents, il |
| |faut qu’il continue de cette façon si l’entreprise veut rester présente) |
| |Renforcement de la capacité concurrentielle de l’entreprise pour rester en place sur le marché et |
||faire face à la concurrence toujours aussi forte. |
|Menace des substituts |Fidélisation de la clientèle (principalement des entreprises) |
| |Innovation, rendre les PDA plus fonctionnels et plus pratique |...
tracking img