Cas pratique / projet de fusion ppr puma

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2389 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PROJET DE FUSION PPR / PUMA

SOMMAIRE
I- PPR
a- Présentation du groupe b- Le marché du Luxe c- Contexte concurrentiel

II- PUMA
a- Présentation du groupe b- Le marché du sport c- Contexte concurrentiel

SOMMAIRE
III- Fusion PPR / PUMA
a- Contexte b- Objectifs c- Stratégie

IV- Recommandations
a- Moyens b- Budget c- Retroplanning

I- PPR
a- Présentation du groupe
BPositionnement

• Groupe français d’entreprises industrielles & commerciales crée par François Pinault

• Troisième acteur mondial du luxe après LVMH et Richemont

• Secteur d’activité : Vente de produit grand public et de Luxe

I- PPR
a- Présentation du groupe
B Positionnement

• Filiales de PPR : Conforama / Fnac / Gucci groupe (Gucci, Bottega Veneta, Yves Saint Laurent couture,
Balenciaga,Boucheron, Bedat&co, Sergio Rossi, Alexander McQueen, Stella McCartney) / Puma / Redcats Groupe (Cyrillus, Vertbaudet, Somewhere) / CFAO / La Redoute

• 3 axes forts : Modèle de développement, Force et Engagement

I- PPR
a- Présentation du groupe

I- PPR
a- Présentation du groupe
B Evolution du groupe • Création en 1962 • En ’91 : Pinault SA prend le contrôle de Conforama • En ’92 :Acquisition de Printemps SA, qui détient 54% de la Redoute. • Le groupe devient officieusement PPR (Printemps,
Pinault, la Redoute)

• En ’94 : Acquisition de la Fnac, dont le concept pour les moins de 12 ans sera décliné en ’97 avec la création de Fnac Junior

I- PPR
a- Présentation du groupe
B Evolution du groupe
• En ’99 : Inscription du groupe dans le secteur du Luxe

avec l’acquisitionde Gucci Group, avec une prise de participation de 42%, qui s’étendra à 99,4% en 2004 • En 2000 : Acquisition de Surcouf • En 2001 : Acquisition de Yves Saint Laurent Couture & Beauté • En 2002 : Gucci Group acquiert Bottega Veneta et Balenciaga + accord de partenariat avec Stella Mc Cartney et Alexander Mc Queen • En 2005 : Pinault-Printemps-Redoute devient officiellement PPR

I- PPR
a-Présentation du groupe
B Evolution du groupe
• Cession en 2006 de ses dernières activités non stratégiques (Le Printemps pour 1,075 milliards d'euros, Orcanta)

• Recentrage du groupe, sur les activités : 1- Luxe 2- Grand public • Ce recentrage, notamment sur les activités Luxe a permis, a PPR, de gagner en lisibilité • Cession en 2007 d’YSL beauté au groupe l’Oréal pour 1.150 millions d’euros I- PPR
a- Présentation du groupe
B Evolution du groupe
• 2007 : Recherche d’investisseurs pour la cession de

la marque Surcouf • Possibilité de cession de Conforama fin 2008 • Avril 2007 : Rachat de Puma pour près de 5,3 milliards d'euros • Cela a eu un impact financier positif quasi immédiat
(+8%, en ce qui concerne le bénéfice net par action)

• PPR devient alors Pinault-Puma-La Redoute I- PPR
a- Présentation du groupe
B Chiffres clés • CA en 2006 : 17,9 milliards d’euros.

• CA en 2007 : 19,7 milliards d’euros, soit une hausse de 16%.

• Plus de 78 OOO collaborateurs dans 75 pays

• Actionnaires principaux : - Artémis : 40,2 %, Guilbert et Cuvelier

I- PPR
a- Présentation du groupe
B Chiffres clés

I- PPR
a- Présentation du groupe
B Répartition du capitalde PPR

I- PPR
b- Marché du Luxe
En 2006, le Luxe représente plus de 143 milliards d’euros de chiffre d’affaire. • La mode représente 54% de ce secteur • Pays émergents en terme de consommation : 1- Japon ( « l’Eldorado du Luxe » ) 2- Chine (+70% de croissance annuelle à partir de 2005) 3- Russie • Trois principaux acteurs : 1- LVMH 2- Richemont 3- PPR

I- PPR
b- Marché du Luxe
RajouterGraph

I- PPR
c- Contexte concurrentiel
B

LVMH

• Groupe français crée en 1987 •Leader mondial du Luxe • LVMH dans le monde : 61 000 collaborateurs dans 57 pays • Réseau : 1800 magasins •Secteur d’activité : - Vin & Spiritueux - Mode & Maroquinerie - Parfums & Cosmétique - Horlogerie & Joaillerie - Distribution sélective

I- PPR
c- Contexte concurrentiel
B

LVMH

• LVMH...
tracking img