Cas saidal communication de crise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1876 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
EXAMEN RELATIONS PUBLIQUES ET PRESSE

Mr Rahmani

En vous appuyant sur des faits réels qui se sont déroulés dans l’environnement économique et/ ou social algérien…

Montrez comment les relations presse et publiques peuvent résoudre un problème qui pourrait être fatal à une entreprise ou à une organisation.

Aide :

1- Vous devez pour cela mettre en évidence une problématique avec uncontexte.
2- Les différentes étapes que vous devez mettre en évidence pour la résolution du problème.
3- Montrez comment les outils de la communication telle que les relations presse et publique peuvent résoudre ce problème.
4- Quelles sont les recommandations que vous pouvez faire ?

1. Mettre en évidence la problématique avec le contexte :

De quoi s’agit-il. D’un médicament, leRHUMAFED, classé dans les antigrippaux, très connu des praticiens et même des malades pour réduire l’abondance de l’écoulement nasal.

Une erreur de rouleau d’alu mis sur la machine a eu lieu au moment du conditionnement. Au lieu du rouleau portant l’inscription «RHUMAFED», c’est un rouleau d’alu portant inscription «CARDITAL» qui a servi au conditionnement de 500 boîtes sur un lot de 10.000boîtes de comprimés RHUMAFED.

Suite à cette erreur, ya eu un lancement via FACEEBOOK et le SMS une véritable psychose chez les malades.

Une cyber-agression pour affirmer que SAIDAL a servi du «CARDITAL» (produit prescrit pour certaines maladies cardiaques) aux malades de la grippe. Et que le résultat, selon ces mêmes agresseurs, aurait conduit à la mort de deux personnes au moins.

Ce qui estbien sûr un mauvais coup commercial porté à une industrie avec un préjudice porté l’image de marque de SAIDAL.

L’affaire remonte aux 17, 18, 19 et 20 janvier 2011, entre constat de l’anomalie et récupération du produit sans pour autant juger nécessaire de la médiatiser avant qu’un quotidien arabophone ne le fait et permettant aux manipulateurs de lancer leur compagne de SMS et d’e-mail contreSAIDAL. En effet, nous reconnaissons notre lenteur dans la communication à ce sujet et nous promettons d’être mieux communicatifs», a déclaré le P-DG de SAIDAL.

Les actions de communication réalisées par SAIDAL

Afin de signaler l’anomali, SAIDAL à immédiatement menée des actions de communication en vers quelques relations publiques tel que le ministère de la santé (communicationréglementaire), le centre de distribution de Batna et le syndicat national des pharmaciens d’officines et faisant suite aux rumeurs engendrant une psychose au niveau de la population, SAIDAL à réagie en réalisant quelques actions de communication un mois après:

❖ Le communiqué de presse le 18/02/2011 :

Ce communiqué reprend essentiellement les points suivants :

• Le groupepharmaceutique public SAIDAL rassure la population en précisant que l'anomalie constatée récemment sur un lot du médicament antigrippal RHUMAFED comprimé, et relative à une inscription sur le papier aluminium, "ne porte aucun danger sur la santé du patient" l'ayant consommé. 
• L'anomalie "ne concerne que 500 boîtes sur le lot n° 1/14 (10.000 boîtes)  du produit RHUMAFED et porte sur l'utilisationd'une feuille d'aluminium sur  laquelle est imprimé CARDITAL au lieu de RHUMAFED, autrement dit, tous les autres composants du produit, à s'avoir l'étui, la vignette, la notice, le comprimé et son principe actif, concernent bien le produit RHUMAFED".
• SAIDAL indique, en outre, avoir procédé au rappel du lot qui avait été  livré en totalité au seul Centre de distribution de Batna etinformé les autorités compétentes (MSPRH), conformément à la réglementation pharmaceutique algérienne  en vigueur. 
• Le groupe public a tenu, dans ce contexte, à dénoncer une campagne et  une tentative de "déstabilisation" menée par des "groupes d'intérêt" contre  lui et contre un de ses produits "phares", en l'occurrence le RHUMAFED, ajoutant  qu'il a décidé de porter cette affaire...
tracking img