Cas soria

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1105 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Premier dossier : Etude du marché

1) Description du marché de l’eau embouteillée en France

Le marché français de l’eau embouteillée s’élève en 2003 à plus de 2,5 milliards d’€ et plus de 8 milliards de litres. Substitut de l’eau du robinet, l’eau embouteillée représente à ce jour un marché très important où de nombreuses marques s’installent. Par conséquent il est judicieux de porter uneanalyse quantitative de ce marché, de son poids et l’évolution des différents segments. Puis par la suite, de placer et positionner l’entreprise Soria sur ce marché.

2) Description quantitative de ce marché

Le marché de l’eau est en développement constant, de 4% à 6 % par an. En moyenne les Français consomment 120 à 125 litres d’eau embouteillée par an. On distingue sur ce marché deuxsegments : celui des eaux gazeuses et celui des eaux plates.

|Marché |Millions de L. |PDM Valeur |Evolution |PDM Volume |Evolution | |
|Total |400 000 € |128 500 € |50 000 € |10 000 € |  |2 500 000 € |
|Marge Prévisionnel|2 500 000-(400 000+128 500+50 000+10 000) = 1 911 500,00€ |

• Calcul du coût de fabrication et de vente (TTC)

|  |Modification des |Bouteille, capsule, étiquette |Matières premières et |Autres charges de |Production |Prix de vente public |
| |installations| |aromatisation |fabrication |prévue | |
|T.V.A(5,5) | 22 000 € |0,1355675 € |0,5275 € |0,01055 € |  |2,6375 € |
|Total |422 000,00 € |135 567,50 € |527 500,00 €|10 550,00€ |  |2 637 500,00 € |
|Marge Prévisionnel|2 637 500 -(422 000+135 567,50+527 500+10 550)=1 541 882,50€ |

3) Commentaire de ce nouveau projet

Ce projet de distribution permettrait à Soria de s’assurer de nouveaux débouchés dans le secteur des CHR et malgré les coûts liés à laproduction la marge prévisionnelle pour des ventes de 1 000 000 bouteilles rapporterait plus d’un million d’euros à la société.
Cette nouvelle orientation du groupe lui permettra de pérenniser ses ventes et de rester compétitif.
A noter, l’importance de la TVA qui réduit sensiblement les marges du groupe, néanmoins celle-ci reste quand même relativement importante.

Troisième dossier : le harddiscount

La seconde voir de commercialisation possible pour l’eau de source Soria est le référencement en hard discount

1) Le hard discount, c’est quoi ?

Le hard discount ou maxi-discompte en français est un concept que l’on dit issu de la crise économique.
Les magasins couvrent une superficie moyenne de 600m2 et ciblent à l’origine les foyers à faible pouvoir d’achat. En ce qui concernel’offre de produits, les choix sont minimums : 700 à 1000 références au maximum. On touche essentiellement au domaine de l’alimentaire. Les produits sophistiqués y sont rares et plus chers qu’ailleurs. En revanche, les produits de base ou de consommation courante sont vendus à des prix imbattables. Le personnel est réduit et la présentation plus que sommaire.
Ces dernières années les harddiscounters ont affiché un dynamisme impressionnant et leur développement a été considérable.

2) L’eau de source dans le hard discount

Sur le marché de l’eau les hard discounters sont en train de se faire un place de choix, en effet leur part de marché en volume a explosé pour atteindre 29,6% du marché de l’eau embouteillée (chiffres ACNielsen). Le hard discount représenterait en valeur 7% du...
tracking img