Cas soria

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (790 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Premier dossier : l’étude du marché

1. description quantitative du marché, poids et évolution des différents segments
le marché français de l’eau embouteillé s’éléve en 2003 à plus de 2,5milliard d’euros et plus de 8 milliard de litre.
Ce marché est principalement commercialisé par les GMS. En effet 80% des volumes d’eaux embouteillés y sont vendus.

Ce qui nous amméne a pensé queles volumes générés par les autre surfaces alimentaires y sont marginaux. Parmis ces gms ceux ayant réussi le mieux a retirer leur épeingle du jeu sont les hard discounter dont la par de marché envolume enregistre un bond de 29,3%.
Le hard discount pèserait désormais pas moins de 7% du marché total des eaux embouteillées.
Les 20% de volume restant reviendraient a la restauration en foyer ( rhf )en grande partie par le biais de la restauration commercial. Le marché des eaux embouteillées en GMS a franchis en 2003 la barre des 2 milliards d’euros de CA annuel en hyper et surpermarché, soit ungain denviron 200 milions d’euros par rapport en 2002.
Une somme ajouté aux ventes d’eau en hard discount qui tournerait désormais autour de 180 milions d’euros. A noter que cette croissance estclairement due en partie a la canicule.

Au niveau de la segmentation nous pouvons distinguer d’un coté les eaux minérales/eaux de sources et les eaux plates et gazeuse.

_ LES EAUX PLATES _Elles forment 85% du marché en volume et 70% du marché en valeurs. Les eaux minérales et les eaux de sources on approximativement le même poids en volume ( 43% pour les eaux minérales et 40% pour leseaux de source ) mais sur le point de vue de la vente en valeur les eaux minérales creusent un écart conséquent. En effet elles détiennent 48% des ventes en valeur contre seulement 18% pour les eaux desource. Cette évidence est surement due au prix de vente des aux de source que l’on peut qualifié de « bon marché » car nettement moins élevés que celui des eaux minérales. Cependant nous pouvons...
tracking img