Cas toutenfer

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3369 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
IAE Lyon 3 td de contrôle de gestion |
CAS TOUTENFER |
Etude d’un prix de cession interne |
|
Master 1 Finance-Contrôle-Diagnostic |
09/11/2011 |

DODE Mariola, TRAN Lan Huong, GONCALVES Nicolas, DUMAS Sébastien |

Table des matières

Introduction 3
Intérêt de l’étude de cas 3
Présentation de l’entreprise 3
Problématique 4
Question 1 : Définir et caractériser assezprécisément les notions de « centre de responsabilité » et « centre de profit ». 4
Tableau de synthèse : 5
Exemple d’organisation 6
Question 2 : Présenter de façon aussi complète que possible la notion de « cession interne » en indiquant notamment les différentes évaluations envisageables et leur critique. 6
Prix de cession en référence à un coût 7
Prix de cession en référence au prix dumarché 8
Autres méthodes : 8
Question 3 : A partir des informations 1, 2, et 3 de l'annexe, en supposant que le centre "A" atteigne sa capacité maximale en vendant le complément au centre "B" : 9
a) l'entreprise a-t-elle intérêt à fabriquer le produit "X" ? 9
b) le prix de cession interne retenu permet-il d’optimiser le Résultat global de l’entreprise ? 9
c) expliquer l'origine de ladifférence de résultat entre ces 2 stratégies (l'actuelle et celle envisagée). 10
Question 4 : Déterminer les limites du prix de cession interne qui feront que le résultat sera acceptable à la fois par "A" et par "B", en présentant des marges de manœuvre possibles. 10
Pour le centre « A » 10
Pour le centre « B » 10
Question 5 : En considérant l'information 4 de l'annexe, quel résultat lecentre "A" et l'entreprise peuvent espérer en ne s'intéressant qu'au marché extérieur ? 11
Conclusion 13
Apport de l’étude de cas 13
Difficultés rencontrées 13
Bibliographie 14

Introduction
Intérêt de l’étude de cas

L’objectif de cette étude de cas est d’étudier les différentes stratégies possibles de deux centres particuliers d’une entreprise dans le cadre d’échanges internes entreunités décentralisées. Au cours de notre travail nous allons nous intéresser au problème de l’évaluation du prix de cession entre la division acheteuse et la division vendeuse afin de déterminer la meilleure stratégie possible pour l’entreprise en sa globalité.

Présentation de l’entreprise

Nous n’avons pas d’information précise sur l’activité de l’entrepriseTOUTENFER ainsi que sur la nature de ses produits. Dans notre dossier nous allons nous intéresser plus particulièrement à deux unités de production décentralisées de la société , le centre « A » et le centre « B ». Le centre « A » fabrique des pièces détachées de type « A105 ». Actuellement elle n’utilise pas sa capacité maximale de production. Le centre « B » fabrique des pièces détachées de type« B206 ».
Afin de mieux utiliser la capacité de production du centre « A », le responsable technique envisage la production d’un nouveau produit « X » pour l’entreprise qui intégrerait dans sa composition les pièces détachées de type « A105 » produites par le centre « A ».
Dans le cadre de cette stratégie, le centre « B » prévoit de travailler à pleine capacitépour atteindre son objectif. Dans notre étude nous allons d’abord considérer que la cession interne entre les unités se ferait au prix du marché.
Cependant une étude de marché faite par l’entreprise montre que si le prix unitaire des pièces de type « A105 » diminuait, la vente des pièces sur le marché extérieur augmenterait de 17,8%.

Dans ce contexte, l’entreprises’interroge sur les différentes opportunités qui s’offrent à elle : se placer uniquement sur le marché extérieur en diminuant le prix de vente unitaire des pièces « A105 » ou privilégier l’approvisionnement du centre « B » et lancer la production du nouveau produit « X » ? Dans ce dernier cas, le prix de cession interne (PCI) préfixé au prix du marché, est il profitable au deux centres « A » et...
tracking img