Cas twingo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3807 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I. DIAGNOSTIC DE TWINGO SUR LE SEGMENT I

A) Evaluation de l’importance et de l’évolution du segment I en Europe

Le segment I est le deuxième segment le plus important du marché automobile européen avec une part de marché (sur le marché européen) allant de 31.1% à 31.7 % à la fin des années
80 et au début 90. Puis, on note une forte variation en 93 et 94 autant pour lesegment I que pour les segments M et S. En effet, le marché global perd 20.7 %.

On remarquera cependant que le segment I aura perdu un peu plus que les segments M et S. Cela est essentiellement dû à la crise, qui aura d’abord touché les pays ou le segment I était le plus développé : voir le rang des pays leader. On peut imaginer que ce segment a été plus largement touché de par la compositionde sa clientèle :

- Les foyers aisés : n’achèteront pas de 2e ou 3e voiture en période de crise.
- Les foyers à revenus plus modestes : qui n’ont accès qu’à ce segment, en voyant leur pouvoir d’achat diminuer fortement, ne peuvent acheter sur ce segment.

Source : annexe 3

Point positif, ce segment nécessitant un pouvoir d’achat inférieur aux deux autres segmentsconnaît de fortes augmentations lors de reprises économiques. Par ailleurs, on peut également imaginer que les "clients réguliers" du segment M se rabattent sur le segment I en raison d’un prix inférieur.

|Importance du segment I en Europe |
|Année |1989|1990 |1991 |1992 |1993 |
| | | |segment en | | |
| | | |Europe en 1994 | | |

Source : annexe3

Ainsi, on remarque que l’Italie, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Espagne représentent 87.7 % du marché européen en ce qui concerne le segment I soit une main mise assez flagrante sur ce marché. Paradoxalement, le marché leader, en l’occurrence le marché italien, recule de 1.2 % quand ses poursuivants gagnent de 3.3 à 33.2 %.

Une des tendances générales qui sontdégagées de ces tableaux est de considérer l’année 1993 comme une année noire, ou le segment I a connu de fortes baisses tous pays confondus en matière d’évolution des ventes.

Conclusion partielle : Le volume de vente de 1994 nous permet de supposer que le marché des petites voitures va recouvrir le niveau de ventes du début des années 90 soit la consommation avant crise.Performances de Twingo sur le segment des petites voitures :

La Twingo est lancée en mars 1993, et a connu un succès rapide en Europe occidentale. Elle occupe dès 1993 3.76 % de parts de marché du segment I et accroît de manière considérable ses ventes en 1994, ce qui lui permet de prendre quasiment 6 % du segment I. Malgré ses 6 % de part de marché, la Twingo rencontre uneconcurrence très accrue notamment avec la Ford Fiesta (leader du segment : 13.3 %), suivi de la Fiat Punto (12.7 %), et de l’Opel Corsa (12.6 %). On peut dès lors, expliquer cette forte concurrence par l’atomisation du segment ( 19 concurrentes).

|P.D.M TWINGO/ SEGMENT I |Evolution |
|1993|1994 | |
|Europe Occidentale |3.76 % |5.9 % |73.3 % |

Source : annexe 1 & annexe 5

N.B : Il faut souligner le fait que la commercialisation de la Twingo pour l’année 1993 ne vaut que pour les 9 derniers mois de l’année...
tracking img