Casitalia

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2807 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier
Distribution

[pic]

Pour réaliser ce dossier, nous avons utilisé Internet, avec les sites Ciao.fr, casino-proximité.fr, ou encore franchise-magasine.com.
Nous avons également utilisé le magasine LSA.
Enfin, nous avons obtenu un entretient avec le gérant d’un Casitalia de Grenoble.

Problématique :

En quoi le compromis entre commerce de proximité et distribution de produitsspécialisés est un concept d’avenir ?

Enseigne choisie pour illustrer le dossier :

Casitalia, filiale du groupe Casino

Sommaire :

Introduction

I. Le groupe Casino et sa filiale Casitalia

II. Opportunités pour Casitalia

III. Freins et limites

Conclusion

Filiale du groupe

Introduction 

Aujourd’hui, les consommateurs français se détournent de la grandedistribution classique, des grands distributeurs, avec en tête les hypermarchés Carrefour, Géant Casino…
En revanche, certains secteurs se développent, comme le commerce de proximité, ou encore le commerce spécialisé.

Les grandes enseignes de la distribution ont du trouver des solutions à cette baisse de fréquentation des grandes surfaces.

Certaines ont fait le choix de se rabattre sur dessurfaces de vente plus petites (comme le groupe Casino), d’autres de s’exporter à l’étranger (Carrefour en Chine), certaines se sont développer dans le hard discount (Carrefour avec Simply Market), et d’autres encore se sont spécialisées dans la vente de produits particuliers (Casino avec Casitalia).

Au niveau de la grande distribution, Leclerc reste leader, avec 17,5 % de parts de marché, devantCarrefour et Intermarché, avec respectivement 13,5 et 12,9 % de parts de marché (en 2007)
Avec seulement 33% de parts de marché dans les produits alimentaires en 2007 contre 35% en 1999, les hypermarchés devancent tout de même les supermarchés et le hard discount.

De nouveaux concepts ont donc vu le jour ces dernières années, comme Casitalia, filiale du groupe Casino, dont nous allons nousintéresser dans ce dossier.

Cette entreprise a fait le choix de distribuer des produits spécialisés, puisqu’elle propose de nombreux produits Italiens, tout en restant un commerce de proximité, de type Petit Casino traditionnel.

Nous nous demanderons dans ce dossier si le fait de concilier commerce de proximité et distribution de produits spécialisés constitue un réel concept d’avenir.

Pourcela, nous verrons donc tout d’abord la situation de la distribution en France, avant de voir la situation même du groupe Casino.

Puis nous nous intéresserons aux opportunités de Casitalia, les raisons de son succès.

Enfin, nous verrons que comme pour tout concept, il existe également des freins et des limites auxquels le groupe Casino doit tenir compte.

I. Le groupe Casino et safiliale Casitalia

Le Groupe Casino (ou Casino Guichard Perrachon) est l'un des premiers groupes de la grande distribution français. Le groupe est à dominante alimentaire et sa présence est internationale.
En 2004, le groupe compte plus de 9 000 points de ventes (320 hypermarchés, 2 367 supermarchés 1 042 discompteurs, 4 931 magasins de proximité, 242 restaurants), en France et dans 15 pays ourégions (souvent sous forme de participations dans le capital de groupes locaux) dont la Pologne (dont le groupe s'est désengagé depuis 2006), l’Argentine (75% de Libertad), Uruguay (50% de Disco), Venezuela, Thaïlande, Taïwan. Le groupe réalise un volume d'affaire commercial de plus de 36 milliards hors taxe, un chiffre d'affaires consolidé pour 2004 de 23,2 milliards d'euros (80% en France) etemploie 213 000 collaborateurs à travers le monde.
En France métropolitaine, le groupe exploite les enseignes Géant Casino (112), Casino Supermarché (480), Monoprix, Franprix, Leader Price (301), SPAR, Vival, Petit Casino, Éco Service, Cafétéria Casino. À la Réunion, ses enseignes sont Géant Casino et Leader Price, exploitées par le groupe Caillé.
Le premier supermarché Casino ouvre en...
tracking img