Cata'0oa

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4526 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
La définition d’un baroque littéraire doit tenir compte de ces dépendances de fait, qui font partie de son histoire et de son statut, mais doit également respecter la spécificité du code dans lequel s’insère la littérature. Il importe de maintenir le rapport avec les arts de représentation, la musique, l’idéologie, l’ensemble de la culture, l’ordre politique et social, en faisant du baroquelittéraire un mode de manifestation particulier d’un état de civilisation. L’analyse des moyens, elle, ne saurait procéder à des analogies simplistes: parler de l’architecture d’un texte, du recourbement de la phrase, des modes d’expression ouverts ou fermés sont des métaphores spatiales transposées qui requièrent une explication. En ce sens, la sémiologie, qui a pris le relais des études d’histoire desarts dans la construction du concept de baroque, a été d’un précieux secours pour maintenir la particularité du fait littéraire. Mais la différenciation ne saurait être une indépendance: isoler le fait littéraire de son contexte est une aberration.


En ce qui concerne le second point, on ne peut se contenter aujourd’hui de perspectives strictement nationales: on a défini un «âge baroque»spécifiquement français, qui recouvrirait la première moitié du XVIIe  siècle. Mais en Autriche, en Bavière, au Portugal, le baroque est à son apogée au XVIIIe  siècle. Pour certains musicologues, la musique baroque commence avec Bach et s’achève avec Mozart. Le roman picaresque naît dans l’Espagne du XVIe  siècle, passe en France et en Allemagne au XVIIe  siècle, en France encore, puis enAngleterre dans la deuxième moitié du XVIIIe  siècle. Shakespeare, un auteur purement anglais et inexportable, devient un génie européen à la fin du XVIIIe  siècle, et inspire le théâtre de toutes les nations. La périodisation de la littérature baroque doit tenir compte de ces disparités et s’ouvrir au plus large éventail possible. Il convient également de prendre en considération le réseau desinfluences, le temps qu’elles mettent pour se manifester d’un pays à un autre, s’implanter ou créer des réactions. L’âge de la littérature baroque européenne, au sens le plus large, comprenant ce que les Français préfèrent appeler les siècles «classiques», de 1580 à 1790 environ, ne constitue pas une ère monolithique: il conviendra d’y distinguer des différences selon les temps et les régions. Lalittérature baroque européenne est, comme l’Europe, une mosaïque: une vision restrictive fait perdre les lignes générales d’orientation et de composition; une vision globale fait perdre de vue les particularités de la facture, faite d’un amoncellement de pièces détachables.


[pic] L’élaboration du concept: approche formelle et approche historique

Le mot «baroque» a eu sa période préhistorique:utilisé comme terme technique de joaillerie, d’origine portugaise, il a dérivé, dans certains pays, notamment en France, dans le sens de l’irrégularité, de l’insolite ou du barbarisme. Il n’en a pas été de même dans d’autres pays, notamment en Allemagne ou en Espagne, où le terme a défini l’art d’une période historique, sans jugement de valeur. Pourtant, les premiers analystes du baroque, commeJacob  Burckhardt (1818-1897), y ont vu une forme de dégénérescence de la Renaissance. Cette conception flattait les pays où le baroque était perçu comme invasion étrangère: la théorie des siècles d’or, idée ancienne réactualisée par Voltaire dans Le Siècle de Louis  XIV  , voit entre ces deux sommets que sont le siècle des Médicis et celui du Roi-Soleil, un creux de civilisation qu’aucune langue netrouve utile de nommer. Cette image en creux est renforcée au XXe  siècle par tous les tenants du classicisme, et par des auteurs qui réagissent idéologiquement, ou associent le baroque à des périodes de déclin qui valent pour un pays ou une région, mais ne sont pas généralisables à l’ensemble de l’Europe: ce fut le cas pour Benedetto  Croce (1866-1952). Il s’agissait en fait d’une double...
tracking img