Catherine d'aragon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1084 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Premier mariage [modifier]


Catherine d'Aragon à l'époque de son premier mariage
Catherine est la fille cadette du roi Ferdinand II d'Aragon et de la reine Isabelle Ire de Castille. Son mariage a pour but de sceller l'alliance diplomatique entre le royaume d'Espagne récemment unifié et celui d'Angleterre, où la maison Tudor vient de s'emparer du trône. La jeune Catherine a, depuis l'âge dedeux ans, été destinée à Arthur Tudor, même si les rois espagnols Ferdinand II et Isabelle Ire ont émis quelques réserves à ce mariage. La guerre civile avait eu lieu et malgré la prise du pouvoir par Henri Tudor, de nombreux autres descendants des Plantagenêts appartenant à une branche plus légitime que celle des Tudors étaient encore vivants ; le trône d'Henri VII n'était pas encore assuré etles rois espagnols hésitaient à marier leur fille à un roi menacé d'être renversé. Pour le roi anglais, une alliance avec l'Espagne s'avérait être un atout car cela contribuait à renforcer les liens Espagne/Angleterre au détriment de la France, ennemie naturelle des deux pays. Alors que son bateau était prêt pour partir en Angleterre, une tempête fait rage sur les côtes espagnoles, repoussant ainsile départ de 5 jours.
Catherine vient en Angleterre en 1501 et épouse le prince de Galles Arthur Tudor (1486-1502), le fils aîné du roi Henri VII. Lors de son arrivée en Angleterre, elle avait la consigne de garder son visage voilé en public ce qui perturba le roi Henri VII d'Angleterre quand vint le moment de la rencontrer : la jeune fille était couchée et ne pouvait recevoir le roi maiscelui-ci insista pour la voir. On réveilla la jeune Catherine pour qu'elle se montre à son futur beau-père mais elle le fit le visage voilé ce qui contribua à irriter le roi qui eut peur de s'être fait duper. Le roi Henri VII eut peur que la description de Catherine faite par les ambassadeurs anglais ne soit fausse et qu'elle garde un voile pour cacher une quelconque difformité ou laideur. LorsqueCatherine d'Aragon souleva le voile, Henri VII et son fils Arthur parurent enchantés par la beauté et la grâce de la princesse espagnole.
Le mariage est célébré à la cathédrale Saint-Paul de Londres le 14 novembre 1501. Mais à Ludlow Castle (pays de Galles), ils tombent tous les deux gravement malades. Arthur meurt (peut-être de la suette) le 2 avril 1502, quelques mois seulement après le mariage,tandis que Catherine recouvre la santé.
Arthur a quinze ans au moment de sa mort, il est prétendu par la suite que le mariage n'a pas été consommé, ce que corrobore le témoignage de Catherine elle-même.
Second mariage [modifier]
Devenue veuve, Catherine reste en Angleterre. Le motif de cette prolongation de séjour est purement politique et financier : Henri VII n'avait nulle intention de restituerla grosse dot de la jeune femme. Un nouveau mariage est arrangé avec Henri, le frère cadet de son premier mari. Or, les très stricts canons de l'Église interdisent précisément le remariage avec un beau-frère. Le seul moyen de détourner l'interdiction consiste à prouver la virginité de l'épouse, démontrant ainsi que le premier mariage n'a pas été consommé. Pour d'obscures raisons, on sollicite dupape Jules II une dispense de ce constat de virginité. Par une bulle de décembre 1503, le pape, compréhensif, déclare Henri et Catherine déliés du « lien d'affinité ». Le remariage, désormais possible, est célébré le 11 juin 1509[1] par l'archevêque William Warham, après la mort d'Henri VII (comme il en avait fait la demande). Catherine d'Aragon est désormais l'épouse du nouveau roi Henri VIII etipso facto, reine.
De son union avec Henri VIII naissent six enfants, seule survit une fille, Marie (1516-1558), qui devient plus tard la reine Marie Ire d'Angleterre. Le couple semble connaitre un certain bonheur conjugal. Mais dès 1514, certaines rumeurs font état de l'intention du roi de répudier son épouse[2]. En 1519, il a un fils de sa maîtresse, Elizabeth Blount, à qui il donne le nom...
tracking img