Cauchemar - fussli

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2842 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE CAUCHEMAR
DE HEINRICH FUSSLI.

INTRODUCTION

Johann Heindrich Fussli, né en 1741 à Zurich et mort en 1825 à Londres, était un peintre et écrivain romantique d'origine Suisse. Il passa la plus grande partie de sa vie en Angleterre où il illustra des œuvres de Shakespeare, Dante, ainsi que de l'épopée germanique des Nibelungen. Il montra très vite une attirance particulière pour lessujets fantastiques, ses tableaux mêlent horreur et beauté. Il traita dans ses tableaux les angoisses de l'époque et puisa son inspiration dans les récits bibliques ou mythologiques, les textes de Dante ou les tragédies de Shakespeare. Ils mettent en scène la violence, la souffrance, la torture, le sadomasochisme, le viol, la mort. Egalement professeur à la Royal Academy, il consacra sa vieessentiellement à l'art et peignit plus de deux cents tableaux, rarement exposés.

La première oeuvre de Fussli ayant attiré l'attention est " Le Cauchemar" datant de 1790-91, aujourd'hui exposée au Goethemuseum, à Francfort. Füssli a peint d'autres versions du tableau face au grand succès du premier. Il existe au moins trois versions qui ont survécu. Ce tableau est la représentation symbolique ducauchemar.

Le mystère et le surnaturel font partie du Romantisme. Le fantastique connaît un grand succès au XIXème siècle et dans le monde entier. C'est un mouvement artistique qui laisse largement place à l'expression des sentiments et des sensations. Il permet au romantique de jouer sur les contrastes, sur l'opposition du beau et du laid, du sublime et du grotesque. Il préconise également laliberté et le naturel en art. Par ailleurs il s'exerce dans la poésie, le théatre, la peinture, la musique..

Nous allons voir grâce à une analyse du tableau suivie d'une interprétation de l'oeuvre, en quoi "Le cauchemar" de Fussli, est une oeuvre romantique.

I. ANALYSE DU TABLEAU :

Ce tableau représente un cauchemar, en effet nous sommes face à une femme endormie dans une position trèscourbée qui revèle un trouble du sommeil évident. Sur son ventre un incube qui semble regarder en notre direction. L'intérieur est contemporain et à la mode, avec une petite table au premier plan sur laquelle on trouve les débris d'un miroir, une fiole et un livre. La salle est décorée avec des rideaux rouges en velours situés derrière le lit. D'une partie du rideau émerge la tête d'un cheval apeuréaux yeux argentés, qui semble observer la scène.

Le premier élément qui attire l'attention du spectateur est la jeune fille en robe blanche sur son lit défait. Elle est mise en valeur car l'action du tableau est concentrée sur elle. On voit par ailleurs, qu'elle ne peut rien faire contre son rêve, elle est la victime innocente en proie à son cauchemar, d'où le choix de Fussli de lui attirubuerune robe blanche, le blanc couleur de pureté.
De plus, la jeunne femme est exsangue, dans une position étrangement courbée, comme si elle s'était débattue puis avait fini par ceder. Tout les éléments de ce tableaux renforcent l' idée du combat de la lumière contre l'obscurité.
La luminosité du personnage central est en opposition évidente avec le reste du tableau, plongé dans la prénombre.A première vue le tableau ne semble pas profond, l’oeil s’arrête au premier plan, attiré par la blancheur de la femme. Mais après observation, on s'aperçoit que l'obscurité, le noir saturé du fond, derrière les rideaux, renvoie à une profondeur infinie, laissant libre court à l’imagination du spectateur.

Toute idée de perspective perspective semble absente de ce tableau. En effet, on nevoit ni murs, ni sol, ni plafond, seulement des rideaux dont ont ne distingue pas les attaches. Le tabouret en dessous du lit, qui aurait pu nous apporter des lignes de fuite est caché en parti par un drap et on ne voit pas ses angles. L'espace semble grâce à cette composition spéciale, irréele, effrayante grâce à ses parties obscures tels des abîmes. Elle place le spectateur directement face à la...
tracking img