Causes d'extinction de l'action

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1225 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'action publique est l'action conduite au nom de la société en vue de réprimer une infraction en application de la loi pénale. Elle est engagée au nom de la société puisqu'elle vise à réprimer un trouble à l'ordre public et non à réparer un préjudice personnel. Elle est mise en œuvre par le ministère public, contre les auteurs, coauteurs ou complices d'une infraction.
L'action publique estdéfinie par l'article 1 du code de procédure pénale français.
Sommaire
[masquer]
• 1 La mise en mouvement de l'action publique
o 1.1 Les sujets de l'action publique
o 1.2 Les modalités du déclenchement de l'action publique
 1.2.1 Le déclenchement par le ministère public
 1.2.2 Le déclenchement par la victime
• 2 L'exercice de l'action publique
o 2.1 Le régime de l'exercice de l'actionpublique
o 2.2 Les obstacles à l'exercice de l'action publique
• 3 La prescription de l'action publique

La mise en mouvement de l'action publique [modifier]
Les sujets de l'action publique [modifier]
Le sujet actif de l'action publique est principalement le ministère public, corps de magistrat hiérarchisé qui est chargé de conduire l'action publique. À côté, d'autres agents publics ont pourcertaines infractions déterminées la faculté de mettre en mouvement l'action publique notamment pour les contributions indirectes, les ponts et chaussées et les eaux et forêts.
Le demandeur peut être également la victime elle-même dans la mesure où elle se constitue partie civile.
Le sujet passif est l'auteur de l'infraction, celui qui supporte les effets de l'action publique. Les défendeurs sontles prévenus, auteurs, co-auteurs et complices supposés de l'infraction. Il faut qu'ils soient identifiables mais pas forcément identifiés pour que l'action publique puisse être mise en mouvement.
Les modalités du déclenchement de l'action publique [modifier]
Le déclenchement par le ministère public [modifier]
Le ministère public reçoit les plaintes et les dénonciations et apprécie librement lasuite à leur donner. Il y a donc un principe d'opportunité des poursuites au profit du ministère public.
• l'absence de poursuite : en particulier le classement sans suite. Le ministère public doit alors en informer la victime si celle-ci était à l'origine de la plainte. L'absence de poursuite peut être la conséquence de mesures alternatives aux poursuites.
• alternatives aux poursuites
o Leclassement sous condition:
o La composition pénale:
o La médiation pénale
• La poursuite se fait par
o la citation directe
o la convocation en justice (forme simplifiée de la citation directe)
o la comparution immédiate
o la procédure de comparution par reconnaissance préalable de culpabilité
o le réquisitoire introductif au juge d'instruction
Le déclenchement par la victime [modifier]La victime peut déclencher l'action publique de manière exceptionnelle. Elle le fait par le biais de la plainte avec constitution de partie civile ou par une citation directe.
L'exercice de l'action publique [modifier]
Le régime de l'exercice de l'action publique [modifier]
L'exercice de l'action publique est le monopole du ministère public même dans les cas où la mise en mouvement a étéeffectuée par la victime. Ainsi, seul le parquet peut exercer les recours pénaux et requérir l'application d'une peine. La victime peut seulement réclamer la reconnaissance de la culpabilité du prévenu et l'octroi d'une indemnité.
L'exercice de l'action publique est régi par le principe d'indisponibilité qui implique que le ministère public ne peut renoncer à l'action publique. Son extinction ne peutprovenir que des juridictions.
Les obstacles à l'exercice de l'action publique [modifier]
L'exercice de l'action publique peut être empêché par des obstacles momentanés qui la suspendent temporairement. On peut citer les inviolabilités parlementaires et présidentielles et la question préjudicielle.
Cet obstacle peut être définitif dans les cas énumérés à l'article 6 du CPP :
• décès du...
tracking img