Ccl des tpe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (323 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CONCLUSION

Rappel de la problématique: De nos jours, comment les Formules 1 sont-elles profilées pour améliorer leur aérodynamisme et donc leurs performances ? Comment profiler lesFormules 1 pour améliorer leur aérodynamisme, leur vitesse et donc leur performences ?

Tout d'abord, il faut prendre en compte les 3 forces aérodynamiques: la portance à minimiser,car la Formule 1 doit rester au sol, l'appui, très important car responsable de l'adhérence et la traînée à réduire au maximum car elle ralentit la monoplace.
Les trois forcesaérodynamiques
Comme nous pouvons l'observer sur cet image qui résume bien notre TPE, le flux d'air se sépare en deux. Le flux supérieur (rouge) passe sur la monoplace, il rencontre les aileronsavant et arrière et est perturbé, d'où la traînée (Cx). Le flux d'air qui passe sous la monoplace est accéléré puis ralentit (ici au niveau de la zone qui entoure la roue arrière)après le ponton. C'est l'effet de sol qui crée de l'appui.
Ainsi, la Formule 1 est profilée comme un aileron (aile routournée, voir légende 1), pour générer de l'appui. La voiture estplaquée au sol car une charge fictive s'applique sur la monoplace comme nous l'avons vu dans notre expérience.
Une fois le problème de l'appui régler, il faut profiler la voiture pourqu'elle soit la plus rapide possible, c'est-à-dire offrir le moins de résistance à l'air possible. Pour cela, des études en soufflerie et numériques sont nécessaires pour des mesures de Cxet Cz.
Pour finir, il faut prendre en compte des facteurs importants (circuit, météo, vent,et la conssomation en essence), avant de profiler des pièces qui réduisent au maximum latraînée, tout en réussisant à générer de l'appui. Mais il faut aussi respecter les limites posées par la FIA, ce qui lance des défits tout les ans aux ingénieurs en aérodynamisme.
tracking img