Ce qui différence socrate des sophistes

Pages: 5 (1116 mots) Publié le: 1 avril 2009
Le début de ce qu’on appelle philosophie est intimement lié à la démocratie. La démocratie est [i]. C’est alors le peuple qui décide les règles de la société, mais ces règles devaient être élaborées, décidées et cohérentes. Comme nous le savons peut-être déjà, c’est à Athènes que cette première démocratie d’Occident a été crée. Ce régime politique provoque une nouvelle nécessité, celle desavoir parler pour pouvoir tenir son bout dans un débat. Plusieurs personnes se rendent compte alors qu’ils n’ont pas cette nécessité pour rester à bout dans cette organisation politique. C’est alors qu’on devait faire appelle, à des professionnels du discours, les sophistes. Ils deviennent alors les premiers philosophes de la Grèce Antique. Malgré leurs intelligences, ils devront se mesurer àSocrate, une personne redoutable, qui est aussi un maître dans les discours. La question que nous allons maintenant tenter de résoudre est : Si les sophistes et Socrate sont des maîtres dans les discours, qu’est ce qui les différencient? Pour résoudre cette question, il serait d’abord question des sophistes, par la suite de Socrate et pour finir de la méthode socratique.

Si nous avons décidé decommencer par parler des sophistes ce n’est pas par hasard. La raison est que sans les sophistes, Socrate aurait un rôle moins important dans la société, car son but à lui était principalement de les réfuter. D’abord, il serait important d’avoir une définition du terme sophiste. Un sophiste est un penseur, un orateur ainsi qu’un enseignant grec qui date du 5ème siècle avant J-C. On peut commencer pardire que les sophistes n’accordent pas à la vérité toute son importance. En effet, ce que les sophistes font, c’est qu’ils se vendent aux plus offrants. Ils parlent, ils protègent ceux qui l’ont besoin sans toutefois dire la vérité. Par exemple, si quelqu’un commet un crime et cette personne a de l’argent, il pourrait très bien s’en sortir, car les sophistes sont là pour le défendre. Leur moyenest simple : mettre une part de vérité, une part de logique, mélangées avec des faux arguments pour confondre les personnes. C’est ce qu’on peut appeler des sophismes. Autrement dit, un sophisme >[ii] De plus, les sophistes enseignait leur art du savoir aux personnes qui désiraient se défendre seul. La rhétorique des sophistes est l’art de parler qui peut détourner la vérité, puisque ce qui importec'est que les autres personnes les croient. >.[iii] L’art de persuader a comme objet la manière dont les hommes réagissent à ce qu’on leur propose et la condition qu’on veut les faire croire. Pour eux, l’homme est la vérité de toutes choses .Il n’y a pas une seule vérité valable, c’est-à-dire il n’y a pas de vérité absolue. C’est l’être humain qui décide de toutes les réponses, alors toutes lesopinions se valent. Si ce que l’être humain dit est logique, alors c’est sûrement vrai. C’est ce qu’on appelle le relativisme. Les sophistes prétendent aussi être capables de développer des discours doubles, c’est-à-dire des discours opposés. Le problème dans cette technique des antilogies est que l’orateur, qui est le sophiste, oppose des arguments contraires sans faire appel à la vérité pourrésoudre la question qu’il débat.

Maintenant, nous allons parler de Socrate (469-399 av.)Ce père de la philosophie occidentale n’a jamais rien écrit dans sa vie. Il ne faisait que parler, car, selon lui c’est avec la pensée et la parole qu’on devait vivre. Comme nous l’avons dit plus tôt, le but principal de Socrate était de réfuter les sophistes. Pendant son temps libre, il s’amusait à lesréfuter. Alors, on peut dire qu’il n’était pas vraiment bien aimé dans son temps. Ce père de la philosophie harcelait les personnes qui se croyaient intelligents. Dès qu’une personne avait une opinion basée sur aucun fait réel, son devoir à lui, c’était de détruire les arguments de la personne ainsi que son opinion. Il s’oppose ainsi à la vérité relative c’est-à-dire à des vérités qui ne sont...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Socrate et les sophistes
  • Socrate et les sophistes
  • socrate et les sophistes
  • Socrate et les sophiste
  • Sujet : socrate était un sophiste ou socrate n’était pas un sophiste?
  • Dissertation socrate vs sophiste
  • socrate et les sophistes ( par Virginie Martel)
  • Comment socrate cherche-t-il à fonder une forme de vérité qui dépasse le relativisme des sophistes?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !