Cellule souche

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1675 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
II : Quels sont les avantages et les bénéfices que les cellules souches pourraient apporter ?
Tout d’abord les recherches effectuées sur les cellules souches ont pour but d’en tirer des avantages et des bénéfices et c’est ce que nous allons étudier au cours de cette partie. Les scientifiques travaillant sur ce sujet ont pour but de mettre aux point deux nouvelles technologies qui pourraientselon les estimations révolutionnée la médecine moderne grâce aux cellules souches et de permettre leur usage le plus courant possible. Mais ces scientifiques ont aussi découvert que les cellules souches peuvent présenter des risques potentiels ainsi que certaines limites. Ce sont sous ces angles que cette partie s’organise. Nous commencerons par étudier ces deux fameuses technologies que lesscientifiques tentent de mettre au point à savoir la thérapie cellulaire et le clonage thérapeutique, puis nous terminerons cette partie par les risques et limites que les cellules souches peuvent provoquer.
1° La thérapie cellulaire
La thérapie cellulaire est une technique médicale permettant de traiter trois grands types de pathologies : les cancers, les maladies neurodégénératives (Parkinson,Alzheimer, Huntington ...) et les pathologies entraînant la destruction de cellules, tissus ou organes (cœur : infarctus, foie : cirrhose ...). Elle peut aussi faciliter les greffes ou restauration d’organes.
Cette technique consiste en l'apport à un organisme de cellules pour prévenir, traiter ou atténuer une maladie. Les cellules doivent venir du patient lui-même ou d'un donneur compatible, ilfaut aussi réveiller les fonctions de codages de la cellule et orienter ces cellules dans le but précis recherché. Aujourd'hui, plusieurs types de cellules sont utilisés : _ Les cellules hématopoïétiques souches (cellules sanguines).
_ Les cellules souches adultes (les cellules souches adultes sont des cellules non différenciées qui possèdent à la fois la capacité de se multiplier pardivisions successives pendant une période indéfinie, et celle de donner naissance, dans des conditions déterminées, à une ou à plusieurs lignées d'éléments cellulaires différenciés)
_ Les cellules souches embryonnaires.
La maîtrise des cellules souches et de leur différenciation est essentielle au développement de cette technologie. Par ailleurs, à l'échelle industrielle, les procédés de fabricationmettent en œuvre des méthodes très innovantes, qui nécessitent la mise en place d'équipes multidisciplinaires.
Il est crucial de pouvoir trouver des traitements pour les maladies neurodégénératives, compte tenu du vieillissement de la population. En effet, en 2020, 26,8 % de la population française aura plus de 60 ans, et déjà, plus de 100 000 nouveaux cas de la maladie d'Alzheimerapparaissent chaque année. La maîtrise de la thérapie cellulaire pourrait permettre de faire face à cet enjeu. Les enjeux éthiques et réglementaires qui entourent cette technologie sont à prendre en compte :
_ Suite à la loi Bioéthique (n° 2004-800 du 6 août 2004), l'agence de la biomédecine a été créée en mai 2005. Cette agence délivre les autorisations concernant les recherches sur l'embryon et lescellules embryonnaires. La recherche sur les embryons surnuméraires issus de la fécondation in vitro et ne faisant plus l'objet d'un projet parental est interdite. L'importation de cellules embryonnaires est en revanche autorisée.
_ Le contexte réglementaire européen est flou pour les procédés de thérapie cellulaire. Les différences réglementaires importantes d'un pays à l'autre sont actuellementle frein le plus important du marché de la thérapie cellulaire.
Cette nouvelle technologie émergente pas encore finalisée, promet donc beaucoup pour l’avenir puisque si elle viendra à être maîtrisée comme les estimations semblent l’indiqué mais d’ici plusieurs années elle apporterait énormément aux patient qui pourraient ainsi être soigné de nombreuses pathologies qui aujourd’hui sont...
tracking img