Centre de formation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1294 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PRIMEY Kévin 1STG2-APSA

Dossier APSA

Les centres de formation de football

Année 2010-2011

SOMMAIRE :
I) Définition
II) Classement complet
III) Critères d’acceptation
IV) Pôle espoir interrégional
V) Structure d’un centre de formation professionnel

I) Définition :
Un centre deformation est un complexe[] appartenant à un club de football professionnel où les jeunes joueurs sont formés afin d'intégrer l'équipe première. Les centres de formation furent mis en place en France durant les années 1970 suite aux directives fédérales de Georges Boulogne. Le premier, en France, est créé à Nancy en 1973, on l’appelle alors conservatoire du Football. Aldo Platini, dont le fils évoluedéjà à l’AS Nancy Lorraine, est contacté pour en prendre la direction. Avant cette décennie, il existait bien des écoles de football, mais les centres de formation prônés par Boulogne sont beaucoup plus complets. Des systèmes similaires sont notamment en place en Angleterre avec les Football Academy.
Les clubs professionnels trainèrent des pieds pour ne pas suivre ces directives, et obligationfut alors faite pour tout club professionnel de posséder un centre de formation, sous peine de perdre son statut pro. Sous la présidence de Thiriez, la Ligue est moins rigide sur ce thème et laisse le statut professionnel à des clubs ne possédant pourtant pas de centre de formation. On citera pour l'exemple le cas de l'US Créteil. Quelques clubs jouèrent à fond la carte de la formation, avecsuccès. On citera ici FC Nantes, FC Sochaux, AJ Auxerre ou le FC Metz et le FC Girondins de Bordeaux dont les centres de formations furent longtemps les plus efficaces. D'autres clubs se dotèrent bien d'un centre de formation pour répondre à l'obligation, mais ces centres ne produisirent que peu de joueurs de talent.

Le financement de ces centres est généralement effectué par les collectivités localesqui n'ont plus le droit depuis la fin des années 1990 de financer directement la section professionnelle d'un club de football.
On y entraîne de jeunes joueurs âgés de 11 à 20 ans dont les dirigeants pensent qu’ils peuvent peut-être faire carrière dans le football.

II) Classement complet :

1. Stade Rennais : 4707 points (catégorie 1, classe A)
2. AS Monaco : 3480 points (catégorie 1,classe A)
3. Toulouse FC : 3238 points (catégorie 2, classe A)
4. FC Sochaux Montbéliard : 3002 points (catégorie 1, classe A)
5. AJ Auxerre : 2879.5 points (catégorie 1, classe A)
6. FC Girondins de Bordeaux : 2870 points (catégorie 1, classe A)
7. Montpellier HSC : 2833 points (catégorie 1, classe A)
8. RC Strasbourg : 2736 points (catégorie 1, classe A)
9. Le Havre AC : 2477 points(catégorie 1, classe A)
10. LOSC : 2420 points (catégorie 1, classe A)
11. Paris-SG : 2377 points (catégorie 1, classe A)
12. RC Lens : 2319 points (catégorie 1, classe A)
13. Olympique Lyonnais : 2202 points (catégorie 1, classe A)
14. AS Saint-Etienne : 2047 points (catégorie 1, classe A)
15. Le Mans UC 72 : 2015 points (catégorie 2, classe A)
16. FC Metz : 1955 points (catégorie 1, classe A)
17.La Berrichonne de Châteauroux : 1953 points (catégorie 2, classe A)
18. SC Bastia : 1887 points (catégorie 2, classe A)
19. FC Nantes : 1760 points (catégorie 1, classe A)
20. ES Troyes Aube Champagne : 1465 points (catégorie 2, classe A)
21. SM Caen : 1415 points (catégorie 1, classe A)
22. Olympique de Marseille : 1413 (catégorie 2, classe A)
23. AS Nancy Lorraine : 1288 points (catégorie1, classe A)
24. OGC Nice : 1172 points (catégorie 2, classe A)
25. En Avant de Guingamp : 1008 points (catégorie 2, classe B*)
26. FC Lorient : 954 points (catégorie 2, classe B)
27. Grenoble Foot 38 : 909 points (catégorie 2, classe B)
28. Amiens SC : 769 points (catégorie 2, classe B)
29. CS Sedan Ardennes : 760 points (catégorie 2, classe B)
30. FC Gueugnon : 520.5 points (perte du...
tracking img