Centre peripheries

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1774 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le couple centre et périphérie est devenu une façon banale de penser la différenciation spatiale à toutes les échelles, de la ville au monde, avec des connotations économiques, politiques, culturelles.
1) Deux concepts complémentaires
Tout territoire, à n’importe quelle échelle spatiale, se subdivise en sous-ensembles entre lesquels existent habituellement des inégalités de développement.
Siun sous-ensemble territorial n’a pas de relations avec l’extérieur, on parle d’isolat (auj souvent relatifs). Ex indiens d’Amazonie.
Mais le plus souvent existent des relations entre sous-ensembles. Les flux entre deux sous-ensembles territoriaux sont rarement équivalents en quantité et en qualité, et de la dissymétrie fréquente naît une différenciation de l’espace, résumée par l’oppositioncentre/périphérie.
1.1 Le centre
C’est là où les choses se passent : cette définition s’applique à toutes les échelles.
Qu’on parle de pôle de développement, de Région foyer ou de Nord, on définit le centre autour de quelques critères : une certaine masse de population, une capacité notable de production, un niveau de vie élevé et une ancienneté du développement relativement aux sous-ensemblesterritoriaux voisins. Le centre suppose aussi une capacité d’innovation et une capacité d’attraction favorisant ainsi la concentration des activités. Enfin, le centre est associé à la notion de pouvoir (sièges sociaux) Ainsi le centre est « le lieu où l’on donne des ordres » (Dos Passos, Manhattan Transfer)
1.2 La périphérie
Elle se définit négativement par rapport au centre et se caractérise par unniveau de vie moins élevé, des productions moins élaborées et surtout par un affaiblissement et une perte de substance par rapport au centre.
Soldes migratoires et soldes financiers sur long terme révèlent des processus inverses de l’aire foyer, et contribuent à accentuer l’écart centre/périphérie, dont l’un des principaux handicaps réside dans l’absence d’autonomie en matière décisionnelle.1.3 Des concepts à manier avec précautions
• Le centre n’est pas toujours unique d’où l’opposition centre principal/centre secondaire.
• Centre et périphérie n’ont pas une signification géométrique, car le centre n’est pas nécessairement au milieu d’un territoire
• Centre et périphérie sont des notions relatives, l’écart qui les sépare étant variable selon les cas.

2) Des concepts marxistes…ou kafkaïens ?
Les concepts de C/P sont apparemment liés au courant de pensée marxiste. Pourtant, Marx ne les a pas évoqués, si ce n’est implicitement dans quelques passages de l’Idéologie allemande ou du Capital.
Des auteurs contemporains se réclamant du marxisme ont utilisé les termes de C/P pou l’étude régionale de nations mais surtout pour opposer pays industrialisés et PVD. Ex Amin.
Selonles degrés de l’échelle spatiale envisagés, certains termes semblent plus adapté pour décrire une situation de périphérie : déséquilibre ou désertification pour une région, colonisation pour le rapport entre deux nations… on relève une réelle inflation verbale en la matière. D’où la réticence d’auteurs à utiliser des termes dont ils se demandent la légitimité de l’emploi. Peut on ainsi parlerd’espace « colonisé » pour les zones de sous-traitance des pays de l’Adour ?
Détour productif dans cette réflexion sur le marxisme : la définition du centre par Laozi : « le lieu vers où convergent toutes les rivières ; c’est le nœud de toutes les relations ». Un centre attire les hommes et les ressources.
Dans la perspective du marxisme, plus préoccupé par la dimension économique des phénomènes quepar leur dimension spatiale, un point fait pb : si le centre domine la périphérie, comment un espace en domine-t-il un autre ? N’est ce pas plutôt une fraction de la population du centre, la classe dominante, qui exerce son pouvoir sur l’ensemble de la population de la périphérie ? La domination du capital n’est pas la seule : cf le Château de Kafka, où la domination peut se faire sentir par...
tracking img