Centre sociale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1513 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Implantés au cœur des quartiers, dans les villes et en milieu rural, les centres sociaux sont des équipements polyvalents ouverts à tous les habitants, où chacun peut y trouver des activités et des services dans les domaines les plus variés : culture, insertion, loisirs, logement, garde d’enfants, etc.
D’un premier regard, ce sont de simples espaces d’animation socioculturelle. Or,l’ambition des centres sociaux et socioculturels, reconnus par la FCSF (Fédération des Centres Sociaux et Socioculturels de France), va bien au-delà. Plus que des équipements, ce sont des projets participatifs de développement.
En effet, depuis leur création, à la fin du siècle dernier, les centres sociaux ont eu, pour objectif prioritaire, de faire participer les habitants à l’amélioration de leursconditions de vie, au développement de l’éducation et l’expression culturelle, au renforcement des solidarités, à la prévention et la réduction des exclusions.
Chaque centre, parce qu’il est enraciné dans la réalité locale, a son identité propre, mais il fait partie d’un réseau qui souscrit aux valeurs et aux exigences communes de la Charte fédérale. Ce réseau est constitué de près de 1200centres sociaux regroupés par 44 fédérations ou regroupements, départementaux ou régionaux, adhérents à la Fédération des centres sociaux et socioculturels de France (FCSF). Nous avons choisie se sujet car ils nous semblaient intéressant d’étudier les centres sociaux, ces centres sont variées et ouvert à tous. Nous allons étudier le centre socioculturel de Ferrière-la-Grande, nous l’avons observé,son histoire, ces objectifs, son personnel, ces buts, les différents secteurs sociaux.
Le centre socioculturel a-t-il un rôle important à Ferrière la grande ?

L’histoire du centre socioculturelle de Ferrière-la-Grande :
Le Centre socioculturel de Ferrière-la-Grande, à crée en 1965 mais inauguré le 22 juin 1973. De 65 à 72, l’association ou comité de gestion nouvellement crée, travaille àla construction du bâtiment, à la création d’une structure répondant à ces besoins. Mais se pose le problème de l’animation. C’est pourquoi le comité de gestion sollicite la CAF (caisse d’allocations familiales) pour subventionner des postes d’animateurs.La Caf accepte de financer ce nouveau projet à condition qu’il soit un Centre Socioculturel. C’est donc en 1973 que s’élargit la comité de gestion composé alors de 12 membres de droit représentant la CAF, l’UDAF (Union Départemental des Associations Familiales), la Sécurité sociale et la Mairie et 12 membres responsables d’associations ou issus du Bureau d’Aide Sociale ce quipermet à l’association de recevoir son premier agrément Centre Social. Dès l’ouverture, des activités encadrés par des bénévoles se mettent en place : loisirs en direction du 3ème âge, en direction des enfants le mercredi avec, entre autre, une cuisine pédagogique, en direction de tout public avec un clubde couture, une bibliothèque… Une période de crise fut au rendez-vous, durant cette période plusieurs directeur se succéda, laissant parfois le centre social sans directeur et sans animateur. En mars 1975, cette crise s’arrêta, un directeur ramena la stabilité dans ce centre durant 7ans. Grâce à lui, la municipalité et lecentre socioculturel signent une convention ayant pour but l’animation globale de la commune En 1985, un nouveau présidant arrive, le centre à la volonté de prendre en compte les difficultés sociales liées à la crise économique. Aidé par le CCAS (Caisse Centre d’Activités Sociales), il anime les personnes en difficulté pour qu’elles se prennent en charge....
tracking img