Champagne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1175 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Qui sont les champions... du champagne
Dominé par le géant LVMH, le secteur du champagne compte une vingtaine de négociants majeurs. Mais face à l'enjeu stratégique de l'approvisionnement en raisin, de nouveaux acteurs ont fait leur apparition.
En 2004, plus de 300 millions de bouteilles de champagne* ont été commercialisées dans le monde pour un montant avoisinant les 3,6 milliards d'euros.Contrairement au secteur du vin français, l'industrie du champagne s'est très tôt concentrée. En 2004, 82 % du chiffre d'affaires du secteur était réalisé par les dix plus grands groupes. Cette proportion était déjà de 84 % en 1990. Parmi ces dix acteurs majeurs, quatre groupes, cotés en bourse, se distinguent et réalisent à eux seuls la moitié des ventes en valeur.

Un marché dominé par LVHMAvec un chiffre d'affaires de plus d'un milliard d'euros généré par son activité champagne, LVMH domine sans conteste le marché. Il compte les marques les plus connues, voire les plus prestigieuses du secteur : Moët et Chandon, Mercier, Ruinart, Krug, Veuve Clicquot, Dom Pérignon.

Loin derrière vient Vranken-Pommery Monopole, avec un chiffre d'affaires consolidé de 261 millions d'euros.Propriété du Belge Emile Vranken, cette maison peut faire figure de "petit nouveau" puisque sa création ne remonte qu'à une trentaine d'années. Vranken a, au fil du temps, acquis des marques comme Charles Lafitte ou Heidsieck Monopole. Mais c'est le rachat, en 2002, de la marque Pommery à LVMH qui l'a propulsé en deuxième place des négociants.

Lanson International et Laurent-Perrier occupent lestroisième et quatrième places, avec respectivement 220 et 213 millions d'euros de chiffres d'affaires. le premier, plus connu sous son ancien nom Marne et Champagne, rencontre depuis plusieurs années de graves difficultés et se trouve actuellement en vente. Son rachat probable par le groupe BCC, propriétaire des marques Boizel et Chanoine, conduirait à la création du numéro deux du secteur, avec unchiffre d'affaires de l'ordre de 310 millions d'euros. Laurent-Perrier, quant à lui, est une maison encore très familiale qui compte parmi ses marques Château-Malakoff, racheté en 2004.

Une vingtaine de négociants, réalisant chacun entre 10 et 100 millions d'euros de chiffre d'affaires, viennent compléter l'offre. On trouve, parmi les plus importants, les spécialistes des vins et spiritueuxPernod-Ricard et Rémy Cointreau, mais également des groupes historiquement centrés sur le champagne comme Martel, Roederer, Taittinger, BCC ou Thiénot.

Deux grands enjeux : le positionnement et la distribution
Pour ces négociants, le portefeuille de marques est un actif essentiel qu'il faut gérer au mieux. Aussi passent-elles d'un groupe à l'autre au gré des décisions stratégiques. Deux approchesse distinguent : l'une mise sur la réalisation de gros volumes de ventes, l'autre privilégie la création de valeur par un positionnement sur le haut de gamme.

LVMH, de par sa taille, a choisi de couvrir l'ensemble de la demande, avec des marques allant de Mercier, commercialisée en grande distribution, au prestigieux Dom Pérignon, très prisé par les consommateurs étrangers. Le groupe LansonInternational, quant à lui, a préféré se spécialiser sur les champagnes d'entrée de gamme, en fournissant notamment les marques de distributeurs. Cette stratégie qui a fait sa fortune au départ, se retourne désormais contre lui : la hausse des prix du raisin a comprimé ses marges, déjà réduites pour garantir des prix bas, contribuant à ses difficultés actuelles.

Aujourd'hui, la plupart desnégociants s'orientent vers une montée en gamme de leur portefeuille. Vranken-Pommery se reconcentre sur ses marques les plus prestigieuses, comme Pommery. LVMH cède Canard-Duchêne en 2003 pour mieux développer Krug et Ruinart. Quant à Pernod-Ricard, il annonce la création d'une cuvée prestige pour sa marque grand public Mumm. L'objectif est, dans chacun des cas, de favoriser les produits les plus...
tracking img