Chapitre 5 : la grande crise de la mondialisation ncicolas baverez

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2446 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Après le déluge
La grande crise de la Mondialisation
Nicolas Baverez
Chapitre 5 : Les concepts

Introduction :

Pour le monde entier il est question de trouver des solutions à la crise économique déclenchée en 2007. Pour sauver le monde de la crise des politiques économiques adaptées sont indispensables. Ces mesures sont très coûteuses : les moyens engagés représentaient 40% du PIB desEtats-Unis et 30% du PIB de la Chine.
Les grandes mesures qui ont été prises sont le sauvetage des banques (9000 Milliards de dollars), le soutien de l‘activité par la dépense publique et la recherche de solutions coordonnées pour éviter le retour du protectionnisme.

Protectionnisme :
Politique commerciale, opposée au libre-échange et qui vise à protéger les producteurs nationaux de laconcurrence des productions étrangères.
Le protectionnisme peut être tarifaire (droits de douane) ou non tarifaire (contingents d’importations, tracasseries administratives, normes dissuasives, etc.).
Quels avantages ? Le protectionnisme avantage les producteurs nationaux, et le cas échéant, l’Etat qui perçoit les droits de douane.
Mais il désavantage les consommateurs, qui doivent payer leursbiens plus chers et donc, dans certains cas, y renoncer. De plus, la mise en œuvre des politiques protectionnistes par certains pays risque d’entrainer des représailles qui nuiraient à l’ensemble des pays. Le protectionnisme a néanmoins été défendu pour favoriser le développement d’industrie « dans l’enfance », incapables d’être immédiatement compétitives. Il peut également être utilisé par lesgrands pays pour déprimer la demande globale et donc le prix d’importation, à qui améliorent les termes de l’échange du pays protecteur. Enfin, un pays attaché à un système de change fixe peut être conduit à mettre en œuvre des mesures protectionnistes pour favoriser l’ajustement de sa balance des paiements.
Pourquoi alors éviter un retour du protectionnisme ?
En temps de crise et de tempséconomiques durs les ambitions vers le protectionnisme sont fortes. Mais des barrières commerciales font encore diminuer le commerce mondial, ce qui aggrave la crise économique à l’échelle mondiale.
Il faut donc en même temps appliquer une politique économique favorable au propre pays, mais qui comprend aussi les partenaires économiques.

Politique économique :
Ensemble des actions de l’Etatvisant à modifier la situation économique. Les actions de l’Etat peuvent revêtir de multiples formes selon les objectifs poursuivis et les instruments mis en œuvre. Depuis l’émergence du libéralisme au 18e siècle, les choix de politique économique font l’objet de débats renouvelés entre partisans de laisser-faire et promoteurs de l’intervention publique. L’orientation d’une politique économiquepasse d’abord par le choix d’objectifs qui peuvent concerner :
la croissance réelle de l’économie, mesurée par l’augmentation du PIB
le plein-emploi des facteurs de production (main d’œuvre et machines) pour réduire les gaspillages
la stabilité des prix, pour éviter des distorsions de revenus et la perte de compétitivité qui accompagnent l’inflation
l’équilibre des échanges extérieurs, pouréviter un appauvrissement du pays causé par les transferts de revenus à l’étranger en cas de solde négatif de ces échanges
L’Etat dispose de différents instruments pour atteindre ces objectifs :
la politique budgétaire, comprenant à la fois la fiscalité et les dépenses publiques
la politique monétaire et financière, relative au volume et au coût des liquidités et aux structures de financements del’économie
etc.
Les mesures de politique économique peuvent varier selon leur envergure, macroéconomique ou sectorielle. Parmi les politiques d’ensemble, on distingue traditionnellement les plans conjoncturels, visant à résorber des déséquilibres de court terme (inflation, chômage, déficit budgétaire), et les mesures structurelles, dont l’effet recherché est plus durable (gestion des...
tracking img