Chapitre et definition stratifications sociales et inégalités

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 36 (8756 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Définiton :
Société démocratique : Société qui repose sur le principe d'égalité c'est à dire de non hérédité sociale et politique : les positions sociales ne sont pas liées à l'appartenance sociale. Dans le domaine politique par exemple, on ne devient pas Président de la République de père en fils ! Ce principe se traduit par une égalité des droits politiques et civiques qui s'applique à tousles membres de la société. Ceux-ci au-delà de leurs particularités et différences, sont tous citoyens sur un pied d'égalité et c'est pourquoi le peuple est le fondement de la souveraineté politique. Ce principe d'égalité se traduit aussi par une égalité des chances qui permet l'idée que l'on peut échapper au destin de son groupe social. Cette possibilité d'accéder aux positions élevées de lasociété s'accompagne d'un désir de bien être matériel et repose sur la volonté d'uniformisation des modes de vie.
Stratificaton Sociale : La stratification sociale est un schéma d'organisation sociale, économique et politique de la société civile en catégories sociales, groupes présentant une homogénéité en leur sein, mais distincts les uns des autres et hiérarchisés. Elle résulte de l'ensemble desdifférences sociales associées aux inégalités en termes de richesses, de pouvoir, de prestige, de savoir. C'est un ensemble d'individus qui ont des points communs dans leurs attitudes, leur façon de se comporter, et qui sont largement déterminés par ce groupe, ce qui fait que ce groupe va se différencier des autres.
Inégalité : situations d’individus disposant de situations avantageuses oudésavantageuses par rapport à une échelle de valeurs (économiques comme le revenu, sociales comme le statut)
PCS (professions et catégories socioprofessionnelles) : Nomenclature mise en place par l’INSEE en 1982 pour remplacer le classement en CSP devenu obsolète. Le but est de construire des groupes ayant une certaine homogénéité sociale, elle est construite à partir d’un ensemble de critères économiques (lestatut, le secteur d’activité…) et sociaux (le niveau de qualification, le niveau de décision, l’appartenance au privé ou au public…)
6 grands groupes d’actifs + 2 :
Agriculteurs exploitants
Artisans, commerçants et chefs
d’entreprise
Cadres et professions intellectuelles
supérieures
Professions intermédiaires
Employés
Ouvriers
Retraités

Égalité/inégalité des chances : L’égalitédes chances est souvent considérée comme le niveau le plus élevé possibles en matière d’égalité car elle serait synonyme d’équité et ne resterait alors que des « inégalités justes » qui sont des différences de mérite, des différences qui bénéficient aux plus démunis (Cf. J. Rawls : « l’injustice est simplement constituée par les inégalités qui ne bénéficient pas à tous ») Elle peut entraînerdes actions de discriminations.

Justice sociale : Recherche de la plus grande équité dans la répartition des richesses. Elle peut être commutative (les individus sont égaux devant la loi, chacun doit pouvoir récupérer sa contribution) ou distributive (elle vise à réduire les inégalités par une redistribution des richesses).

Revenu : désigne les montants pécuniers qui sont perçus par unindividu :
-comme fruit de son capital,
-comme rémunération de son travail (individus, sous l'appellation économique de ménage) et des services rendus et produits fournis (professionnels et personnes morales) (revenu d'activité),
-comme allocations de nature sociale (Revenu d'inactivité).
L'origine étymologique est la même que celle de « revenir », il y a donc une idée de récurrence. De ce fait,on distingue :
les rentrées courantes :
-salaires, rentes, pensions, intérêts, loyers, dividendes, pour un ménage,
-résultat d'exploitation pour une entreprise,
-cotisations, subsides, sponsoring, mécenat pour une association ;
rentrées exceptionnelles :
-plus-value de cession, gain exceptionnel, héritage et dons.

Patrimoine : le patrimoine brut, ensemble des biens qu'il possède,...
tracking img