Chapitre: le travail de l'ecrivain (programme 2°)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3882 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SÉQUENCE 1 : LE MONDE DE L’ÉCRIVAIN

Comment l’écrivain travaille-t-il ? Quelles sont les conditions de la création littéraire ?

Objectifs :
Différents visages de la création littéraire : le travail et l’imagination.
 Travail préparatoire de l’écrivain.
 Brouillons
 Contexte de l’œuvre littéraire
 L’horizon d’attente
 Sources de l’écriture (intertextualité, parodie, réécriture)SÉANCE 1 : DEUX CONCEPTIONS DE LA CRÉATION LITTÉRAIRE :
 EDGAR ALLAN POE
 PLATON

• 1er texte : Edgar Allan Poe (p436) Edgar Allan POE : écrivain américain du 19ème siècle
POE propose aux lecteurs d’entrer dans les coulisses pour comprendre le monde de l’écrivain pour voir comment celui-ci travaille. Il va à l’encontre d’une autre idée, longtemps maintenue :
Le poète est un êtreinspiré par un pouvoir surnaturel, qui travaille seulement par intuition.
Les poètes peuvent parfois s’enorgueillir de cette idée, ils seraient différents de tous les autres hommes, supérieurs, notamment au romantisme (à cette époque, il n’y avait pas de sentiment de supériorité, mais de différence par la souffrance.
A partir de la l-33, on a une métaphore filée sur le monde du théâtre (plus tard38-39) elle évoque tout ce qui est brouillon de livre, ratures, réécriture. Il choisit le biais de la métaphore pour faire passer une idée.
Le maquillage montre que le livre fait bonne mine et derrière ce maquillage, ce serait l’écrivain, le maquillage sert à embellir le texte, tous les trucs de la langue, pour embellir le style grâce aux figures de style.
A la fin du texte, POE compare commentdoit être un écrivain avec un problème de mathématiques, qui nécessite de la rigueur, de la précision, tout doit être une véritable composition rigoureuse. (l-54)
• Dans le 2ème texte : PLATON (p438) PLATON : Vème siècle av. J.-C.
PLATON réfute l’idée d’un travail (Art l-2) le travail est vu d’une façon avilissante, il soutient une idée plus noble : l’inspiration divine (l-3) . On a unemétaphore sur les abeilles, le miel (nectar divin), connotation méliorative (surajoute un sens). Tradition chamanique très présente. Champs lexical de la nature métaphore du monde. Champs lexical de la musique, du mouvement qui montre le délire, la perte de soi-même. Nécessité pour les poètes de perdre tout contact avec eux-mêmes : état second pour accueillir l’intuition divine.
ne…que locutionrestrictive ; met en valeur un terme (une emphase)
=> idée d’être hors de soi même (l-5) opposition= antithèse.
=> la métaphore de la nature est filée.
=> « ainsi » (l-5) amène une comparaison déductive
« mais » amène une antithèse + métaphore filée de la nature.
Pour nous expliquer comment doit être le poète, Platon utilise des métaphores et des oppositions (ainsi que des comparaisons).Il développe une conception de l’antiquité que l’on retrouve jusqu’au 19ème siècle. Au 17ème siècle, des poètes comme Ronsard ou encore des écrivains comme Montaigne reprennent des idées de Platon : « C’est l’originel langage des Dieux » en parlant de la poésie, Montaigne, 1580. Pur eux, le poète est un être à part, choisi par les dieux pour transmettre aux hommes un message divin et c’est pourcela que la poésie a eu un caractère sacré, noble. Dans « l’Albatros », Baudelaire utilise la métaphore pour représenter le rejet du poète : le poète maudit. Le poète est mis à l’écart au 19ème siècle, sauf pour Victor Hugo qui considère le poète comme un prophète.

SÉANCE 2 : ÉTUDE LITTÉRAIRE : ART POÉTIQUE (BOILEAU) 1674
L’ART POÉTIQUE = ENSEMBLE DE CONSEILS DE TECHNIQUES LITTÉRAIRES DONNÉESAFIN DE CRÉER UNE ŒUVRE LITTÉRAIRE.
NICOLAS BOILEAU EST UN AUTEUR QUI APPARTIENT À L’ÉPOQUE DU CLASSICISME (17ÈME SIÈCLE). LE 17ÈME SIÈCLE C’EST L’ÉPOQUE DES RÈGLES DE BIENSÉANCE, DE SOBRIÉTÉ QUI S’OPPOSE AU BAROQUE (CELA SE RESSENT EN LITTÉRATURE).
IMAGES QUI PERMETTENT D’APPUYER LE DISCOURS DE L’AUTEUR :
« AVANT DONC QUE D’ÉCRIRE APPRENEZ À PENSER », « TRAVAILLEZ À LOISIR, QUELQUE ORDRE...
tracking img